Critique All is Lost, c'est presque le cas

Synopsis
Un homme traverse l'Océan indien à bord d'un voilier d'une dizaine de mètres. Il est brusquement réveillé par une une rencontre insolite et malheureuse: son bateau a heurté un container. Avec une brèche dans la coque, le marin va ensuite faire fasse à tout une série d'événement et va mener une véritable bataille pour la survie!

Critique
Robert Redford, la mer, la tempête... Tous les éléments sont réunis pour un bon film! On entend Robert sortir deux, trois phrases sur la beauté de l'océan, ses regrets... Le tout reste vague (sans faux jeu de mot).
Et là, c'est le drame! Je ne m'aperçois que ce sont ces derniers mots du film! Oui pendant une heure et quarante-six minutes, le seul mot qui sortira de la bouche de l'acteur par la suite c'est FUUUUUUUUUUUUCK! Et vous savez quoi? J'en aurais bien dit autant au réalisateur J. C. Chandor qui a décidé de nous infliger ça! Pourtant le bougre avait fait du bon boulot sur Marginal Call.
Imaginez deux secondes: très peu de musique, les clapotements des vaguelettes qui viennent s'échouer sur la coque de l'esquif, le silence, une salle de cinéma obscure... Toutes les conditions sont réunies non pas pour un bon film mais pour une bonne sieste!

La torture est poussée jusqu'à voir Robert Redford écrire sur un cahier... sans même savoir ce qu'il y écrit. En fait, c'est là tout le souci du film: on ne sait rien du personnage. Aucune dimension psychologique... Du coup, on s'y attache pas du tout.
On peut penser que le film est tiré du livre "Le vieil homme et la mer" avec les espadons en moins... C'est ce qu'aurait pû être l'Odyssée de Pi si il avait été raté.
Le peu d'effets spéciaux est mal maîtrisé, on voit les fonds verts tel un phare au milieu de la nuit...
On voit au fur et à mesure, les petits astuces et gestes du marin pour faire face aux différents problèmes que l'on peut rencontrer en navigation. L'acteur Robert Redford fait son travail et de ce côté là, il y a vraiment rien à redire! Son travail est gâché par un choix de réalisation et de scénario franchement discutable.

All is Lost est réservé aux personnes qui sont vraiment, mais vraiment, vraiment passionnées par la navigation en solitaire (et encore, je ne sais pas trop). Il est réservé aussi aux insomniaques qui ont du mal à dormir... Mais franchement, c'est une expérience à éviter. Je ne sais vraiment pas à quoi le réalisateur a pensé sur ce coup là.


6/20

Le press kit distribué à la projection était composé de divers éléments de survie (pour le film {#}): imperméable,pansements, gourdes, lampe et même une boussole pour trouver la sortie de la salle... {#}
                                                   

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

1 commentaires:

  1. Mon dieu ^^. Ca tombe bien, je comptais pas aller voir ce film :)

    RépondreSupprimer

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!