Test tapis de souris Razer Firefly, décollez!

Difficile d'apporter une quelconque innovation en matière de tapis de souris. Les constructeurs proposent tous plus ou moins du matériel de qualité. Razer tente pourtant de relever le défi avec le tapis Razer Firefly en proposant un tapis de souris rétroéclairé tout droit aligné avec la gamme Chroma. Une première sur le marché du tapis de souris!

Côté revêtement face bureau, on a le droit à une surface adhérente en caoutchouc qui permet d'avoir un tapis stable qui ne bouge pas. Rétroéclairage oblige, il faut utiliser un port USB pour alimenter la bête. Le câble fait une longueur de deux mètre environ avec un connectique USB plaquée or. Au début, c'est assez déroutant de sentir un fil collé celui de sa souris. Mais rien de gênant si on est avec une sans-fil.

De l'autre côté, on a le droit une surface lisse qui assure une bonne rapidité de déplacement avec sa souris. La sensation de glisse est parfaite et conviendra aux joueurs les plus exigeant en terme de rapidité et de précision mais comme toute horloge bien huilée, la moindre saleté peut s'avérer gênante. On a comme une sensation de grain de sel et/ou de souris bancale. Il faut donc veiller à ce que le tapis soit propre en permanence et exempt de toute poussière au maximum.

La gestion de l'éclairage se fait une fois de plus par Razer Synapse 2.0. Vous aurez le choix parmi les 16,8 millions de couleurs proposées (si avec ça vous trouvez pas votre bonheur!).
Il est possible d'associer une configuration à un programme. Dommage qu'il n'y est pas de possibilité d'associer simplement un événement in-game à une couleur en particulier. Cependant, il y a déjà quelques jeux récents pris en charge qui ont type de fonction. Par exemple, sur Call of Duty Black Ops 3, le Firefly devient jaune au lancement de partie, lorsque le niveau de santé devient critique, le tapis tourne au rouge clignotant rapidement.
Quoiqu'il en soit, il y a tout un tas de mode d'éclairage du plus classique au plus cool: statique, respirant, cycle de couleurs mais également vague qui est donne un véritable effet d'arc en ciel. 
Mon préféré reste le mode réactif: à chaque fois que vous cliquez, le tapis s'allume.
Je vous laisse voir ça en vidéo!


Bref
Razer propose avec son Firefly le premier tapis rétroéclairée. Est-ce que c'est indispensable? Clairement que non! Mais est-ce que ça en jette? Oh que oui! Il s’intègre parfaitement au combo clavier et souris rétroéclairée. Niveau qualité, on a bien à faire à un tapis de haut niveau qui comblera les joueurs exigeants. Le prix reste un poil trop élevé (je le verrai plus dans les 40€) mais on en a clairement pour son argent!


                               

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

3 commentaires:

  1. Ce tapis de souris est vraiment génial. Ça doit coûter les yeux de la tête. Tu ne cites pas son prix exact dans ton article. J’ai bien envie de me l’offrir pour mon anniversaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si si, il est à 69,90€ (visuel Amazon)

      Supprimer
    2. Vachement cher :p Très intéressant, cela dit.

      Supprimer

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!