Test baladeur Hi-Res Onkyo DPS-1

J'ai beau adorer tout ce qui est high-tech, j'ai un côté définitivement old-school, en particulier en ce qui concerne l'écoute de la musique. Si les smartphones proposent une expérience audio généralement satisfaisante, cela n'a rien à voir avec ce que peut offrir la Hi-Res. De plus, écouter de la musique sur son smartphone ampute pas mal la batterie. Si vous avez une grosse bibliothèque musicale, le stockage devient assez vite un problème.
Le Onkyo DPS-1 est particulièrement compact (63 x 94 x 15 mm) pour un poids plume de 120 grammes avec un écran de 2,4 pouces. L'écran en lui même n'est pas d'une résolution incroyable, le tactile fait le job mais se montre un poussif niveau réactivité.

Si le pourtour du lecteur est entièrement métallique, le dos est en plastique. En gros, c'est la partie qui peut prendre les rayures. Le design du lecteur est simple et sobre tout en efficacité. Je lui aurais préféré des angles un peu moins agressifs, plus arrondis et quelques millimètres d'épaisseur en moins aurait été les bienvenues. 

La gestion du son se fait par une molette latérale tout en métal. Celle-ci tourne presque "à vide" sans aucune résistance. Je chipotte un peu mais ça donne l'impression que la matériel est cheap alors que ce n'est pas le cas. En effet, on peut régler le niveau sonore avec précision sur une échéelle de 1 à 60. Le Onkyo est capable d'envoyer pas mal de décibels, attention les oreilles!

 

Afin d'éviter toute manipulation non désirée de la molette ou de l'écran, il est possible de vérouiller complètement le lecteur.
Le sans-fil c'est quand même bien pratique mais pour bénéficier de la Hi-Res il faut tout de même rester en filaire! Onkyo trouver un excellent compromis en créant une application sur smartphone DapController qui dirige le lecteur à distance via le Bluetooth. C'est tout simple mais tellement pratique. L'interface est vraiment épurée. On gérer juste le volume et la navigation entre les pistes (pause, lecture, répéter, lecture aléatoire, etc...). Par contre, c'est vraiment dommage que l'on ne puisse pas naviguer à travers l'espace de stockage du lecteur. Du coup, on ne peut changer de piste qu'à travers la sélection de musiques en cours de lecture.

Le compact de Onkyo tourne sous Linux avec les avantages et les inconvénients que cela implique.

Avantage car on est sur un environnement 100% pensé par Onkyo dédié à la musique. Il est donc possible de naviguer à travers sa bibliothèque par artistes, album ou tout simplement par dossier. A noter que la gestion de sous-dossier est bien présente. La plupart des lecteurs Androïd n'affiche simplement que le dossier contenant la musique uniquement. Dommage lorsque l'on a bien pris soin de trier et organiser ces albums.

Inconvénient car on est limité en choix de lecteurs et que l'on se prive du coup de toute la richesse de toutes les applications que peut proposer Androïd. Il est tout de même possible d'utiliser Tunein pour la radio, Deezer et Tidal pour de la Hi-Res en streaming. Pour les autres services il faudra faire sans. D'un autre côté, ça permet d'avoir un lecteur mis à jour et qui fonctionne une bonne fois pour toute... 

Onkyo met régulièrement le software à jour en étant à l'écoute de sa communauté. Par exemple, sur la version de départ, il n'y avait pas de mise en veille automatique. Cette option a été rapidement intégrée par le biaise d'une mise à jour.

Même si il est tout petit, le XDP-30R a tout d'un grand! Il est littéralement taillé pour la Hi-Res! On a deux sorties: une avec prise Jack 3.5mm et une avec 2.5mm. Sous le capot, on a un double DAC ESS Sabre ES9018C2M! Le traitement est tout simplement excellent. Le traitement du signal audio est vraiment amplifié tant et si bien que l'on perçoit vraiment la différence avec un lecteur MP3 classique de smartphone à partir des même fichiers pourtant! Un fichier de basse qualité restera de basse qualité mais le XDP-30R l'exploitera mieux et produira donc un meilleur rendu sonore. Autant dire que les pistes sonores au format FLAC, c'est un vrai régal! A ce propos, le lecteur supporte les formats suivants également: ALAC, WAV, AIFF, AAC, MP3 et DSD.

Niveau stockage, on a 16 Go en interne que l'on peut compléter à coup de carte microSDXC jusqu'à 200 Go. Vu qu'il y a deux lecteurs de cartes, on peut monter du coup à une capacité maximum de 416 Go! Autant dire qu'il y a de quoi faire! Le capacité de stockage est en tout cas adapté à la taille des fichiers Hi-Res.
Niveau autonomie, on est sur une bonne quinzaine d'heures de lecture non-stop. Ce qui est vraiment bon! Le rechargement se fait par port micro-USB.

Bref
Le Onkyo DPS-1 est une vraie petite merveille! On a vraiment un lecteur audio compact offrant une superbe expérience sonore. Il y a quelques petits défauts de-ci, de-là mais on les lui pardonne bien volontiers. Tout a été penser dans un seul but tant au niveau hardware et software: écouter de la musique en restant mobile sans pour autant de faire de compromis. Mission réussite haut la main!
Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!