Critique Solo: A Star Wars Story

Synopsis
Qi'ra et Han ont grandi dans les bas-fonds de Corellia. Dans des circonstances tragiques, les deux comparses sont séparés. Han s'est fait une promesse: revenir un jour sur la planète et libérer Qi'ra...

Critique
Vous vous rappelez d'un certain Star Wars: La Guerre des Etoiles? Han Solo se ventait d'avoir réussi le raid de Kessel en 12 Parsecs! Et bien Disney est parti de là pour sortir l'histoire de Solo. Je vous avoue qu'entre le changement de réalisateur et les critiques peu flatteuses des médias qui l'ont vu au festival de Cannes, j'avais quelques craintes.
Et pourtant, dans la mythique saga Star Wars, il y a des duos inoubliables et Chewbacca et Han Solo en font parti. Clairement, il y a une histoire que l'on aimerait bien connaître.
A l'instar de Rogue One, il n'y a pas d'ouverture avec le texte qui défile dans les étoiles et l'histoire est située entre l'épisode III et IV. A se demander si toutes les "Star Wars Story" prendront place dans le même segment temporel.

L'ambiance est résolument sombre mais on est nettement plus centré sur le personnage même de Solo que l'on ne quittera pas pendant ces quelques 2h15. Cette fois-ci on pas cette impression que le destin de la galaxie entière se joue. L'histoire est bien ficelée et le respect de l'univers Star Wars est vraiment omniprésent. On a le droit à de belles révélations qui font leur petit effet.
Au milieu de tous ces personnages que l'on découvre comme Han, on est intrigué et curieux. Chaque rencontre a un petit goût épique grâce à un casting vraiment bien fourni entre Emilia Clarke, Thandie Newton,  Woody Harrelson, Paul Bettany et un très charismatique Donald Glover. Ils apportent tous brillamment leur pierre à l'édifice.

Mais l'acteur qui joue Solo, Alden Ehrenreich, n'est clairement pas à la hauteur des ses compagnons qui relèvent la barre pour lui. Il surjoue beaucoup trop sans avoir le charisme et le côté effronté de son personnage. Difficile de passer derrière Harrison Ford me direz vous mais on pouvait tout de même s'attendre au minimum. Il a un talent certain pour nous faire réaliser que tout ceci n'est que du cinéma et nous enlever parfois de l'immersion que le réalisateur Ron Howard met si bien en place.
Mais heureusement tout ceci est assez bien éclipsé par de sublimes effets spéciaux propres. En fin de compte, le côté magique ressort grâce aux rencontres avec Chewbacca, Lando Calrissian et surtout le Faucon Millenium.

Solo: A Star Wars Story est une sympathique aventure Star Wars qui mérite le détour au cinéma. Les fans de l'univers de Georges Lucas sont clairement ciblés ici mais le film devrait plaire également au non initiés.


16/20
Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!