Test Far Cry 5, oh my Grâce

Joseph Seed, le seul et l'unique!
Et de 5! Enfin plutôt 6 en comptant Far Cry Primal. Far Cry poursuit son chemin en nous offrant des univers atypiques avec en son centre, un bad guy bien déjanté. 

L'intro a quelque chose d'épique
Scénario
Le père Joseph Seed qui officie dans le Montana est sur le point de se faire arrêter par un U.S Marshall. Vous faites partie de l'équipe du Shérif qui escorte l'officier dans sa mission. Très vite, les choses dégénèrent et les illuminés locaux franchissent la ligne rouge en prenant littéralement le contrôle de la région. Les autorités sont dépassées et les habitants luttent comme ils peuvent. Votre mission officier, si vous l'acceptez est de rétablir la paix et la sécurité!

Je vous salue plein de Grâce dans le nez
Il faudra ainsi affronter les trois lieutenants du père Seed qui dominent une région chacun. On sera amené à aider la milice locale, les autorités ou tout simplement la population. Chacun a sa petite histoire et son drame. Il vous appartiendra de leur donner un coup de main ou non. Globalement tout tourne autour des méthodes d'embrigadement de la secte entre la drogue appelée la "Grâce" et le conditionnement.

Ça va faire mal
Les sous-fifres de Joseph ont une forte personnalité aussi travaillée que le leader lui même.  Je regrette par contre de ne pas affronter plus souvent le "Father" en personne. Il n'y a pas d'histoire globale en soit vu que les affrontements avec les trois lieutenants se font dans l'ordre que l'on souhaite. Il y a tout de même trois fins différentes possibles. Et franchement, je les ai adorées!

4K PC, c'est beau, c'est propre
Gaphismes
C'est un véritable plaisir de découvrir les décors de l'Ouest américain entre forêts et fermes agricoles en passant par des endroits plus rocailleux. Les effets météo changent littéralement l'ambiance de chaque endroit.  On a le droit aux jolis couchers de soleil rosés, à la brume du matin au soleil levant, le brouillard ou tout simplement un bon vieux soleil aride.Tous ces magnifiques décors sont peuplés d'animaux sauvages. Il y a littéralement un véritable écosystème où l'on voit des animaux manger et se faire manger.

Parfois, on s'arrête et on apprécie d'être là
L'environnement est vraiment travaillé, on se surprend à explorer une petite caverne aperçue en chemin pour tomber sur de véritables caches d'armes avec tous les bonus qui vont avec. J'ai pris énormément de plaisir à découvrir les recoins du Montana, une véritable ballade dans la nature.

Salut les jumeaux! Lequel je tape?
En ce qui concerne les soldats ennemis que l'on affronte, les modèles ne sont pas assez variés. On a l'impression parfois d'affronter une armée de clones. C'est un souci récurrent à la série des Far Cry que les développeurs n'auront toujours pas corrigé...

Un petit bain?
Sur PC, le jeu est bien optimisé. Il y a eu des petits bugs comme des missions secondaires qu'on ne pouvait pas lancer mais ils ont été rapidement corrigés. En revanche aucun problème de collision ou d'animations.

Endroit bucolique, j'ai presque envie de devenir fermier
Jouabilité
La prise en main se fait très rapidement. Far Cry 5 a les mécaniques typiques d'un FPS. C'est tout ce qu'il y a à côté qui fera plutôt la différence. En effet, votre personnage est améliorable à coût de point de compétences qui peut s'acquérir via des points d'expériences ou des défis comme tuer X ennemis au fusil à pompe ou dépecer 3 loups, etc...

Une carte de navigation très pratique
La chasse a une place importante mais pas pour le craft comme les précédents Far Cry. Elle sert surtout à se faire des dollars. Toutes les armes et véhicules sont à acheter dans la boutique du marchand d'armes local. On peut cependant en débloquer naturellement en accomplissant des missions principales et secondaires. C'est ce qui est particulièrement intéressant dans ce Far Cry, c'est qu'on laisse vraiment une liberté totale aux joueurs. On peut très bien tracer les missions et ainsi avoir un niveau de difficulté assez élevé ou au contraire prendre son temps (aller à la pêche) et upgrader tranquillement son matos.

America fuck yeah!
Qui dit monde ouvert, dit mobilité. On a des quads, des voitures, des avions et surtout des hélicoptères à disposition qui permettront d’accéder à quasiment tous les points de la carte.
Certains modèles sont armés pour notre plus grand plaisir.
Vos compagnons sont bad-ass à souhait
Autre nouveauté: les compagnons! On peut en avoir jusqu'à 2 avec soit parmi les 12 à disposition. Ils ont chacun leur style de jeu (Sniper, fusil à pompe, avion, hélico de combat, etc...), il y a même des animaux. Ils donnent un bon petit coup de main. L'IA est assez fiable dans le sens où elle ne vous plombera pas une approche discrète. Elle sera capable de vous réanimer en cas de souci et de vous avertir de l'arrivée des ennemis. Les compagnons sont même capable de conduire et de vous amener à un point marqué sur la carte. Un vrai plus qui participe à l'ambiance de résistance dans le jeu.

L'hélico reste le moyen de transport le plus rapide tout en offrant les plus beaux des panoramas
Bande-son
J'adore le thème générale de ce Far Cry 5 très reposant. J'ai également apprécié les titres plus rythmés qui collent bien aux phases d'action. Ubisoft a mis le paquet avec de nombreux titres que ce soit à la radio in-game, en environnement ouvert, en missions principales et secondaires. Parmi eux, des titres country originaux avec des paroles en rapport avec le jeu. Résultat: il y a quelques 5 albums officiels!

Minimum effort
Multijoueurs
Si Ubi a montré une maîtrise absolue de la coop avec Ghost Recon: Wildlands avec un système d'évolution de mission intelligent, ici c'est nettement moins bien fichu. Le joueur qui host la partie verra sa progression sauvegardée et l'expérience acquise conservée tandis que le joueur invité n'aura que les miettes: des munitions acquises et les dollars ramassés sur les cadavres...
Autant dire que la coop n'est pas vraiment récompensée et du coup peu encouragée. C'est dommage car tout ce monde ouvert s'y prête bien.

La nature comme vous ne l'avez jamais vu
Côté multi pur, joueur contre joueur, on a le "Far Cry Arcade". Celui-ci consiste surtout à laisser la communauté créer son contenu. Les cartes de modeurs sont donc les seuls et uniques contenus à disposition pour jouer en ligne. On tombe aléatoirement en matchmaking sur des cartes d'excellente qualité à médiocre voir bugée à souhait... Je suis déjà tombé sur une carte où il y avait un bug son d'un véhicule qui se crashe. Imaginez la torture d'entendre ça en permanence pendant toute une partie.
Je n'aime pas trop non plus le fait que les classes de soldats soient non personnalisables. On a, en fonction des cartes, entre 3 et 5 choix de classes avec des armes principales et secondaires définies. Ce qui empêche toute personnalisation du jeu.

Certaines compétences achetées en solo sont valables pour le multi
Il y a également un mode coop sur le Far Cry Arcade. Là aussi la qualité des défis est assez aléatoire. Le multi n'est donc pas la partie forte de ce FC 5 mais personnellement quand je joue à Far Cry, ce n'est pas pour jouer en PvP en ligne.

Au sommet du Montana... ou presque!
Durée de vie
Comptez environ une petite quinzaine d'heures pour faire la campagne en ligne droite. Comptez le double en libérant tous les avants-postes et accomplir toutes les missions secondaires.
Le multi ne peut que se perfectionner au fil du temps...

Piloter un hélico tout en tirant des roquettes... Il en faut peu pour être heureux au Montana
Bref
Far Cry 5 réussi à nous offrir un voyage très agréable dans le Montana. On retrouve les mécaniques qui font le succès de la franchise tout en apportant son lot d'améliorations. Entre le plaisir d'explorer et la campagne qui arrive à trouver le juste équilibre entre scénario et monde ouvert, je vous recommande d'aller affronter le père Joseph Seed. En revanche, l'expérience de coop n'apporte pas grand chose et le multi est franchement à revoir. Soyez averti qu'il s'agit donc plus d'une expérience solo.


16/20
Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!