Critique Jurassic World: Fallen Kingdom

Synospis
Trois années après l'incident du parc Jurassic World, le volcan d'Isla Nublar est sur le point d'exploser éradiquant ainsi toute forme vivante sur l'île. Benjamin Lockwood, un vieil ami et créateur avec John Hammond du procédé du clonage d'ADN de dinosaures, envoie une équipe pour sauver plusieurs spécimens et les transférer sur une autre île isolée du monde...


Critique
Vous vous rappelez du film Le Monde perdu : Jurassic Park? Et bien c'est un quasi copier/coller. Enfin sauf que là, la copie est nettement plus ennuyeuse.
Le première partie commence plutôt bien. On retrouve les deux personnages du précédent Jurassic World, Claire et Owen. On se doute bien qu'ils foncent dans un traquenard quand ils se font engagés pour retourner sur Isla Nublar mais bon je n'attends pas un scénario particulièrement complexe sur ce genre de film. Je m'attends plutôt à du spectacle et de l'aventure. 
Pendant la première partie du film, c'est réussi! Le réalisateur joue habilement avec l'ombre et la lumière. Rendant ainsi les dinosaures parfois terrifiants et parfois magnifiques. On a droit à quelques moments marrants avec les punchlines qui vont bien avec. L'esprit Jurassic Park/World est là avec de l'aventure comme on aime!
C'est également un véritable déferlement d'effets spéciaux très réussi qui donne clairement un effet "Wow".Mais cela ne durera qu'une quarantaine de minutes (ressenti 20 minutes tant ça passe vite).

Puis vient la seconde partie du film... Celle-ci se déroule intégralement dans un énorme manoir. C'est là que l'ennui commence. Il y a beaucoup de blabla peu utile. La plupart des personnages deviennent finalement parodiques tant on part dans la caricature et la prévisibilité. Sans vous spoiler, rappelez vous de l'Indominus Rex, hybride de la mort qui tue. Et bien là, il y a un autre bride encore plus foufou. Voilà le niveau de suspens... Si encore derrière le grand spectacle était assuré, je me dirais que ce n'est pas grave! Mais non! On est et on reste dans un fichu manoir! Ce qui limite définitivement les choses.
Le film surf sur la vague de la protection animale sans pour autant que ça apporte quoique ce soit au film. Le concept comme quoi Owen est pote avec les raptors est surexploité à fond. Il y a tout de même quelques petits moments qui assurent le fan service qui font références aux films Jurassic Park mais ça ne réussi pas à sauver le tout.

Jurassic World: Fallen Kingdom n'est clairement pas la digne suite de Jurassic World. Pas de suspens, le spectacle assuré essentiellement en première partie maîtrisée qui laisse ensuite place à l'ennui. Le film frôle la parodie par moment. On a une impression finalement d'un film de transition pour une suite qui, je l’espère, relèvera le niveau. Le seul point cool: il y a des dinosaures...


8/20
Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!