Critique Ocean's 8

Synopsis
Dans la famille Ocean, la case prison est un peu un passage obligé. C'est d'ailleurs là que l'on retrouve Debbie, la sœur du célèbre Danny Ocean. 
C'est son jour de sortie, et le moins que l'on puisse dire, c'est que les 5 ans 8 mois et 12 jours (et oui, c'est très précis!) passés enfermée lui ont donné de grandes idées.... 
Ne lui reste plus qu'à former une équipe purement féminine (elle y tient) à ses côtés et elle pourra réaliser le braquage de sa vie... et surtout se venger. Enfin !

Critique
Après une trilogie qui fait partie intégrante des monuments du cinéma, il y a une certain appréhension sur ce pseudo-remake. Adieu le cast masculin, bonjour le cast féminin qui vient assurer efficacement la relève.
Les actrices ont vraiment la pêche à l'écran et arrivent à la faire passer à l'écran. Il faut dire qu'on a du beau monde: Sandra Bullock, Cate Blanchette, Mindy Kaling, Srah Paulson, Rihannna, Helena Bonham Carter... Un casting talentueux qui fait ce qu'on attend de lui. Mention particulière pour Anne Hathaway qui joue très bien les imbéciles.

Gary Ross s'applique à rendre la mise en scène rythmée et glamour. On sent qu'il y a le souhait de rester fidèle à la trilogie précédente. 
Il y a aussi  une bonne intrigue, le rythme est maîtrisé, de l'humour et la musique qui accompagne à merveille l'ambiance du film. Tout est classe, pensé, millimétré; la gestion des lieux comme du temps.  Les rebondissements sont bien fichus. On s'ennuie pas en somme et on passe un moment agréable.

Au final, le tout donne un bon divertissement et on prend plaisir à suivre les aventures de Debbie et de ses acolytes. Ocean's 8 assure la relève sans soucis.


15/20
Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!