Critique Sicario : La Guerre des Cartels

Synopsis
Le terrorisme frappe le sol des Etats-Unis. La piste remonte rapidement aux cartels mexicains. Dans une logique de revanche implacables, les ordres sont clairs: provoquer le plus de dommages sans que le gouvernement américain soit lié. Et l'agent Matt Graver est clairement l'homme de la situation...

Critique
Adieu Emily Blunt et bonjour le duo Josh Brolin/Benicio Del Toro. Derrière la caméra c'est Stefano Sollima qui dirige. Il reprend à la lettre les codes qui ont fait le succès du premier film Sicario avec des filtres et plans similaires. Mais le travail est bien fait, on retrouve ainsi une ambiance aussi oppressante que viscérale. L'immersion est réelle et de côté ci il n'y avait vraiment rien à redire. Le film s'oriente vers un peu plus d'action et c'est pas plus mal pour le rythme du film.
Josh Brolin est d'une froideur implacable et Benicio Del Toro arrive à dégager un calme énigmatique à l'écran. Le duo fonctionne bien mais se montre bien moins énigmatique que dans le premier opus.

C'est plutôt le scénario qui fait défaut. Arriver à lier l'Etat-Islamique aux Cartels mexicains, il fallait oser. Mais bon admettons... Le personnage Benicio Del Toro, Alejandro, avait sa motivation à travailler avec les forces américaines. Celle-ci avait trouvé son aboutissement dans le premier Sicario. Là, sans aucune explication, le même motif est remis sur la table. Une facilité scénaristique un peu gênante mais là encore admettons...
Si la tension dans la mise en scène est présente, elle ne l'est pas du tout dans l'histoire même. On a du mal à s'impliquer et les enjeux, pourtant présents sur le papier, n'apparaissent pas à l'écran.
Des personnages sont mis en place mais on ne sait pas trop où l'on veut en venir.
Le couperet tombe après un final très bancal surréaliste qui ne cadre pas avec l'esprit authentique qui a été mis en place jusqu'à présent... Tout ce film, tout ce remue ménage est mis en place pour une suite!

Clairement Sicario: La Guerre des Cartels déçoit dans sa conclusion pour se révéler n'être que finalement un film de transition qui ne se suffit clairement pas à lui même. C'est dommage car il y a un véritable travail pour assurer une continuité du premier Sicario avec une mise en scène soigné.


12/20


Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

1 commentaires:

  1. J’ai regardé la bande-annonce de ce film et elle est vraiment intéressante. Les acteurs principaux sont très bons. Je pense que « Sicario : La Guerre des cartels » sera meilleur que le premier opus.

    RépondreSupprimer

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!