Club 300: Critique Argo, quand Histoire et suspens ne font qu'un!

C'est avec plaisir que j'ai pu accepté à l'avant-premiére de Argo avec le Club 300 d'Allociné en présence de  Ben Affleck!
Ce dernier est venu avant le film pour nous parler de son film sous forme d'interview (préparé à l'avance tout de même).
L'acteur réalisateur nous aura raconté que Georges Clooney était celui qui avait trouvé le script au départ et qui le lui envoyé. Sa principale préoccupation a été de faire coller l'histoire au plus prêt de celle de l'originale afin d'être au plus proche de la vérité de ce qui s'est passé.
De nombreux films des années soixante-dix ont été utilisé comme des références.

Synopsis
4 Novembre 1979: le Shah d'Iran, soutenu par le gouvernement américain, est renversé suite à une révolution du peuple. La population envahit l'ambassade américaine et prend en otage ses occupants.
Néanmoins, six personnes ont réussi à s'échapper... Six personnes qui seront considérés comme des espions si elles venaient à été prises.
C'est alors que Tony Mendez, spécialiste de l'exfiltration, propose un plan jamais vu et extrêmement risqué: faire passer les six américains pour une équipe de cinéma canadienne d'un film qui n'existe pas! 

Critique
Autant le dire tout de suite: Ben Affleck a vraimentt assuré autant en tant qu'acteur que réalisateur! Celui prend bien soin de rendre son film authentique autant que possible avec des décors et le style vestimentaire d'époque. Coupe de cheveux, moustache, téléphone, appareils photos, lunettes et j'en passe.
Le soucis du détail est permanent au point que l'on en vient à douté sur certains plans où il utilise le grain si il ne s'agit pas d'images d’archives! Et pour cause: s'inspirant des photos d'époque, on retrouve exactement les même prises de vue!
La marge de manoeuvre est restreinte niveau scénariste... Ce n'est pas grave, la mise en scène efficace met le spectateur à rude épreuve en maintenant le suspens tout le long du film jusqu'à sa conclusion. (Oui pour une fois il ne vaut mieux pas être cultivé en Histoire pour ne pas être spoilé!).
Le sujet, peu connu du grand public, est passionnant d'autant plus qu'il n'y pas de parti pris.Ne vous attendez pas à un film d'action sous forme de courses poursuites ou d'explosion, il s'agit d'être réaliste. On voit au fur et à mesure l'agent de la CIA échafaudé et appliquer son plan aussi fou qu'audacieux. 
Si l'ambiance et le thème est sérieux cela n'empêche pas que le réalisateur nous fasse rire avec quelques comiques de situations ou des dialogues ironiques à souhait qui détendront l’atmosphère tendue et pesante.

Ben Affleck a su se montrer aussi bon réalisateur qu'acteur sur Argo. Que dire de plus? Une salle bondée qui retient son souffle jusqu'au bout, la sensation d'avoir appris quelque chose en sortant de la séance, le temps qui est passé à une vitesse folle... Les signes ne trompent pas, on a là un excellent film!
Pour conclure: Argo fuck yourself!


18/20

Et hop! Une petite photo bonus! Il y avait tellement de flash dans la salle que j'ai obtenu une photo complètement WTF!

                                                 
Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!