Razer frappe un grand coup au CES 2014 avec Project Christine

Le PC est depuis le début une machine à part et nettement plus difficile d’accès pour les néophytes. Ceux qui ne veulent pas se prendre plus la tête de que ça s'orientent naturelleme,nt vers une console pour le gaming, nettement plus facile d’accès et moins de soucis à gérer pour avoir une machine qui tourne au poil.
Entre les spécificités techniques, les problèmes de drivers, des virus ou autre pannes... il faut avouer que la voie du joueur PC du n'est pas la plus facile. Il faut être patient et toucher un peu à l'informatique. De mon point de vue, rien ne vaut un bon vieux clavier et une souris pour jouer (jeux de courses et avions mis à part).

Razer a en tout cas compris qu'il fallait apporter un nouveau vent de fraîcheur en nous présentant au CES 2014 le Project Christine pour rendre accessible le PC en le modulant à volonté. Drôle de nom, en anglais ça sonne peut être un peu mieux "cruistine"... Bon non, pas vraiment. 
L'idée de proposer une structure qui peut accueillir plusieurs blocs qui se branche tout simplement façon plug  and play. Un bloc pouvant être une carte graphique, un disque dur classique ou SSD, un processeur, de la mémoire vive, une carte son ou encore une deuxième carte graphique.
Razer promet que les joueurs n'auront donc plus à s'occuper de la compatibilité de tel ou tel pièce avec le système. Une promesse qui ouvre des perspectives franchement intéressante.
Le tout est gérer via un panel frontal (tactile?) pour tout ce qui est branchement et compatible tout OS!

L'upgrade de la machine serait simple comme bonjour. Reste à voir les limites du concept, si effectivement la comptabilité est assurée au fur et à mesure que sortent de nouveaux éléments, le prix (Razer aurait de facto le monopole des blocs). 
En tout cas, le potentiel du projet Christine est vraiment énooooooooooooorme! Fini les PC, consoles figés dans le temps, place à l'évolution permanente! Il me fait d'ailleurs penser au très sympathique projet Phoneblocs

Serait ce finalement l'avenir de la high-tech? Des périphériques ultra personnalisables adaptés au besoin de l'utilisateur? En tout cas, cette perspective me plaît énormément, j'ai hâte de voir ça en action! Rendez-vous dans quelques années! {#}
                                            

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!