Test Battlefield 1

Bienvenue au front soldat!
La série Battlefield s'essoufle un peu entre Battlefield 4 et Battlefield Hardline. Dice a remonté la pente avec Star Wars Battlefront. Avec Battlefield 1, Dice compte clairement revenir défintivement dans la partie!


Les Harlem Hellfighters n'ont le droit qu'à une intro...
Scénario
Terminée la guerre contemporaine et retour en arrière avec à la Première guerre mondiale! Dice a choisi pour thématique une période peu explorée dans l'univers des jeux vidéo et ce n'est pas pour me déplaire. J'ai quelque part l'impression d'un bon vieux retour au source sur Battlefield 1942.
La campagne est découpée en 5 histoires composée l'une à a l'autre de 2 à 3 missions. Les scnéarios sont plus ou moins intéressants mais ceux où l'on a vraiment envie que ça aille plus loin comme se terminent avant même que l'on commence à l'apprécier.



Un petit air d'aventure
Pourtant l'ambiance est vraiment bien plantée comme les missions aux côtés de Lawrence d’Arabie ou encore où l'on incarne un australien chevronné qui prend part donner un coup de main aux britanniques. La campagne fait de toute façon office de grosses introduction au multijoueur et n'a malheureusement pas plus d'ambition que cela. D'ailleurs, la plupart des niveaux proviennent des cartes multi.

C'est beau hein?
Graphismes
DICE utilise son moteur  Frosbite 3. Il a beau avoir un peu de bouteille, ça reste franchement beau! Mais surtout, les développeurs ont la maîtrise totale du moteur. On ne rencontre quasiment aucun bugs. 

Les niveaux alternent jungles, plages, déserts et si tout le monde n'étaient pas occuper à se mettre sur la gueule, on pourrait presque s'extasier devant ces paysages contemplatifs. On a aussi des cartes dans les tranchées, c'est moins glamours mais  l'ambiance pesante et boueuse est bien vraiment bien retranscrite.
Les explosions in-game en jettent pas mal mais ce sont vraiment les dirigeables qui en mettent plein la vu en tombant du ciel pour s'écraser et tout détruire sur son passage!
Les petits gars de Dice ont tout de même un peu abusé du lens flare à la J.J Abrams. Ainsi, lorsque l'on se prend le soleil en pleine face, cela donne un désavantage certain. Mais ça ne s'arrête pas là! Au cours d'une partie, on voit la carte se métamorphoser littéralement lorsqu'une tempête se lève ou encore qu'une brume épaisse apparaît brusquement. Cela réduit la visibilité et force les joueurs à combattre au corps à corps.

Il vaut mieux être dedans qu'à l'extérieur du char
Jouabilité
On retour sur les armes à l'ancienne et des sensations à l'ancienne! Dice a un peu tricher en mettant l'accent sur les armes automatisées pour rentre le gameplay plus fluide mais on retrouve vraiment les sensation d'un BF 1942/1943.  La prise en main est accessible et intuitive. Un grand panel d'arme est mis à disposition que ce soit du fusil d'assaut, au fusil de sniper ou encore des mitrailleuses lourdes ou légères.
Les avions ne sont plus aussi rapides  et du coup nettement plus accessibles d'un point de vu pilotage. D'un autre côté, il est possible des les endommagés avec votre arme de base au sol. 
Lorsque l'on se prend un tank sur la tronche, il faut se mettre à l'abri mais on peut l'endommager à coup de grenades. 

Cet australien a la classe
Bande-son
Là aussi, c'est un vrai retour au source avec une B.O d'orchestre comme on les aime! Cela rend les batailles épiques tout simplement. Un vrai régal pour les oreilles à écouter en boucle!

Un bon mastodonte est un mastodonte mort
Multi
Je peux vous dire qu'au lancement, c'était vraiment injouable! Les serveurs alternaient indisponibilité et bug de téléportation tant ils n'arrivaient pas à suivre. Il a fallut attendre la troisième semaine après le lancement pour avoir enfin une version jouable en ligne!
On retrouve tout ce qui fait le succès de la série Battlefield: un mode de conquête à base de capture de drapeaux avec des tickets (non plus à faire descendre chez l'ennemi mais à faire monter dans équipe) et des classes spécialisées (assaut, médecin, soutien, éclaireur).
Chaque classe dispose de son arme principale, de son arme de point puis de deux accessoires qui vous aideront à survivre sur le champ de bataille. Le médecin peut disposer d'une seringue pour réanimer les blessés ou encore larguer une caisse de soin. L'assaut peut disposer de mine anti-char combo lance-roquette... Il y a de quoi s'amuser et chacun devrait trouver chaussure à son pied.

Oui il est possible d'avoir une armure et une sulfateuse dans Battlefield 1...
Ajoutez à tout ça des classes élites (comme on avait sur Star Wars Battlefront) qui consiste à avoir une arme d'exception (sniper, mitrailleuses, armure) et qui donne un avantage au joueur sur le champ de bataille. Il y a également des grenades à gaz, il faut alors équiper rapidement son masque et donc avoir une visée réduite. La variété des gadgets combiné à un environnement hautement destructible rend chaque partie unique en son genre. 

Un petit aperçu de la bataille avant d'y plonger!
Le gros coup de cœur de ce Battlefield 1, c'est le mode opération! Il consiste à une situation d'attaque et de défense sur une série de deux ou trois cartes. Les maps sont divisés entre 4 et 5 zones et chaque zone contient entre deux ou trois drapeaux à sécuriser. 
L'équipe assaillante doit sécuriser simultanément tous les drapeaux pour contraindre l'équipe qui défend à se replier sur la zone suivante.
Les attaquants disposent d'une réserve de ticket qui descend à chaque fois qu'un soldat attaquant meurt. La réserve est renouvelée partiellement à chaque fois qu'une zone est sécurisée. Si jamais cette réserve tombe complétement, l'équipe attaquante dispose de deux autres réserves. Elle reprend à la dernière zone sécurisée mais dispose surtout d'un appui qui peut faire toute la différence: un mastodonte! Le mastodonte peut être un dirigeable, un cuirassé d'assaut ou un train surarmé! Il fait vraiment la différence sur le champ de bataille. 
Si jamais l'équipe d'assaut n'arrive pas à faire tomber toutes les zones, l'équipe qui défend remporte la partie avec le maximum de bonus. 
Dans le cas contraire, on passe à la carte suivante et c'est reparti! L'équipe d'assaut obtient un bonus d'expérience qui sera fonction de la large victoire ou non.
Voilà ça fait un gros bloc mais ce mode opération est vraiment prenant! Il rend les affrontements fréquents et rend les partie forcément nerveuses en particulier à 64 joueurs sur la carte! Le teamplay est plus que jamais de rigueur pour obtenir la victoire. Le travail d'équipe est d'ailleurs très largement récompensé en terme de bonus d'expérience.

Il y a aussi un autre type de jeu: le mode pigeon! Il est très peu populaire. Il y a, à tout casser, deux ou trois parties sur les serveurs. Cela consiste à accrocher un pigeon et envoyer un message. Le pigeon peut être descendu en vol comme le soldat qui le porte. C'est atypique mais pas vraiment intéressant.

On gagne tout plein de points pour tout et n'importe quoi
Durée de vie
Comptez six petites heures pour la campagne. Et encore! Il y a beaucoup de cinématiques ce qui fait qu'il n'y a vraiment que quatre heures à tout casser de véritable temps de jeu. Pour ce qui est du multi, le système de grade étant assez lent, il y a de nombreuses heures de jeu en perspective.


Bref
Ce Battlefield 1 est vraiment une belle réussite grâce à son mode opération qui apporte un véritable vent de fraîcheur  dans le paysage des FPS. On regrette que le solo ne soit pas plus travaillé mais les cartes sont tellement bien pensées que l'on lui pardonne volontairement. Ce que je pardonne moins c'est l’absence de l'armée française et russe de la campagne mais également du jeu de base! On a pourtant des britanniques, des américains, des ottomans et des australiens... On aura le droit à ces deux armée sous forme de DLC.  Malgré tout, ce Battlefield 1 est un très bon cru à jouer sans modération.


18/20

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

3 commentaires:

  1. Salut ! Avant tout, sache que ton blog est vraiment super ! Puis, je tenais à dire que je n’ai pas encore joué à Battlefield 1, mais j’espère le faire bientôt, car j’en ai vu pas mal de trailers et j’ai même eu la possibilité de tester le jeu. J’ai hâte de pouvoir mettre la main dessus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux y aller les yeux fermés! ;D

      Supprimer
    2. C'est bien ce que je compte faire ! :D

      Supprimer

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!