Club 300: Critique God bless America, Hit-Girl est passée par là

Synopsis
Frank traverse la crise typique de la cinquantaine : divorcé, une fillette qui ne veut pas le voir parce que "c'est trop nul" chez lui, un boulot où tous ses collègues parlent de choses futiles et qui ne sont pas intéressants, etc ...  Tout en y rajoutant l'actualité de la télévision américaine qui est plus qu'affligeante entre les émissions de téléréalité, les gens qui se moquent ... Mais arrive le jour où Frank apprend qu'il a une tumeur au cerveau et qu'il ne lui reste plus beaucoup de temps. Il va alors réaliser certains désirs inassouvis...

Critique:
Bobcat Goldthwait est méconnu du public français, et pour cause, il n'a réalisé que quatre films. Mais, il n'y a pas de doute qu'avec God Bess America, le public retiendra son nom et prêtera plus d'attention à ses futurs projets. Effectivement, ce film  dénonce de manière originale et décalée les travers de la société américaine contemporaine.
Le personnage principal, Frank, joué par Joel Murray (petit frère du grand Bill Murray) nous livre sur un plateau tous les petits plaisirs que nous n'avons jamais osés avouer. En effet, suite à la découverte de sa tumeur et du temps qu'il lui reste à vivre, il décide de tuer toutes les personnes qu'il juge ne méritant pas de vivre, telle qu'une starlette de 16 ans de téléréalité qui fait une crise parce qu'elle n'a pas eu exactement la voiture qu'elle désirait pour son anniversaire ...
Et pour ce faire, le spectateur ne peut-être que ravi de voir que la jeune Roxy, jouée par Tara Lynn Barr, s'associe à lui. Cette actrice semble être la relève parfaite à Chloë Moretz, la Hit-girl de Kick Ass ! En effet, Tara Lynn Barr joue à merveille et tout à fait naturellement son rôle de jeune fille désabusée révoltée par tout un tas de petits trucs (les gens qui font des high five par exemple) et qui jubile à l'idée de tous les tuer ! De même, le spectateur jubile honteusement au fond de lui face à ce que fait le duo à l'écran. Par ailleurs, God bless America nous offre une image tout à fait correcte, avec des cadres recherchés et une lumière naturelle. Il est donc certain que ce film, livrant une critique acide sur ce que peut engendrer la télévision, se fera remarquer. Notamment aux Etats-Unis ...

Pour finir, n'oublions pas que ce film est distribué par Potemkine Films, qui vient tout juste de se lancer dans la distribution et qui visiblement, repère de bons petits films !


 Note : 16/20




                                                                            

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!