Club 300: Critique 40 ans: mode d'emploi

Synopsis
Debbie et Pete approche la quarantaine. Ils ont une maison, deux enfant,s des emprunts et leur couples qui bat de l'aile... Puis ils commencent à se faire vieux!
C'est pourquoi Debbie met en place de multiples résolutions visant à améliorer la vie de famille et le bonheur de chacun. Mais aucun plan ne se passe comme prévu, n'est-ce pas?

Critique
Quand Judd Apatow,  réalisateur de Quarante ans, toujours puceau, est au commande dans une comédie, ça mérite toujours un petit coup d'oeil. 
On rentre tout de suite dans l'ambiance et on découvre les tracas et le vrai bordel des parents approchant la quarantaine. On a de nombreux clichés mais ils sont tellement vrais!
Après avoir posé rapidement la situation, les sketchs bien barrés s'enchaînent. Difficile de ne pas rire entre les comiques de situation et les situation ridicules. 
Paul Rudd joue a merveille le père de famille qui essaie de se planquer pour échapper à sa vie de famille tandis que Leslie Mann incarne la mére et femme déjantée et hystérique.
L'alchimie entre les deux acteurs passe bien à l'écran d'autant plus qu'ils n'en ont sont pas à leur premier coup d'essai ensemble (Enceinte: Mode d'Emploi).
La force de ce film c'est de traiter de sujets on ne peut plus sérieux tout nous faisant rire. Même si je regrette que le film perd en rythme vers le dernier quart pour laisser place une comédie classique. Du coup on a l'impression qu'il traîne en longueur.
Pas de tabou! On parle des problèmes de vieux même si parfois... c'est un peu trash!  A l'inverse, des thémes plus sérieux sont abordés: la routine d'un couple qui n'a plus rien à découvrir l'un de l'autre, des relations parentales conflictuels, les problèmes financiers du quotidien... 

Un gros point fort également, c'est l'ensemble des personnages secondaires qui gravitent autour du couple.
Les deux gamines sont (qui sont en fait les vraies filles de Judd Apatow et Leslie Mann) jouent à merveille! La grande campe une adolescente qui gueule pour un rien et la plus petite une gamine beaucoup trop futée pour son âge et qui a un sacré sens de la répartie.
Megan Bonne Fox nous montre qu'elle en a toujours autant sous le capot mais soyons honnête: son jeu d'acteur s'arrête à sa plastique.
Eric Segel (Marshall dans How I Met Your Mother) n'est pas beaucoup présent à l'écran mais arrivera à vous décrocher quelques sourires et même vous faire rire.
Même certains personnages tertiaires sont réellement hilarants!

40 ans: Mode d'Emploi est à mi-chemin entre la rigolade et la comédie touchante. Judd Appatow m’aura en tout cas fait bien rire. La ribambelle de personnages loufoques créé un joyeux bordel incontrôlable qu'est la vie en somme. Dommage que le film soit un peu trop long et termine avec plus de sérieux. C'est à la fois la force et la faiblesse du film.


 16/20


Après la projection, mister Apatow lui même est venu répondre à une séance de questions/réponses.
Pour l'essentiel, on peut retenir que le couple centrale est en fait tout droit tiré de Enceinte: Mode d'Emploi et que son prochain projet continuerai dans cette logique.
Il a demandé à la salle quel personnage secondaire avions-nous le plus apprécié. Jason Segel a remporté une large marjorité! J’espère vraiment le voir dans un long métrage dans l'esprit de Sans Sarah rien ne va.
Chaque scène a été écrite et récrite, modifiée, remaniée dans un seul but: faire passer au public un bon moment de détente. Le réalisateur avait également quelques craintes par rapport à l'accueil du public puisque, quelque part, il se dévoile un peu avec sa famille à l'écran.
J'en ai profité pour l'engueuler un peu! Dans le film, l'adolescente adore Lost. Je n'ai jamais vu la série mais souhaite la voir un de ces quatre. C'est alors que, ô sacrilège, la toute fin de la série a été spoilé à l'écran!
Il m'a répondu qu'il avait contacté J.J Abrams pour lui demander si c'était le cas, si il gâchait quelque chose en montrant les dernières secondes de Lost.
Le futur papa de Star Wars lui aura répondu que non, il reste plus qu'à voir la série pour voir si il est dans le vrai. 

En tout cas, le réalisateur est aussi marrant en public qui ne l'est derrière la caméra! La séance de questions/réponses aura été vraiment sympa.




                                                                      

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!