Test du Razer Nabu, des erreurs de jeunesse

Razer se diversifie de plus en plus et affiche sa volonté de prendre le virage des bracelets connectés. Ainsi le constructeur propose Razer Nabu, un bracelet connecté qui enregistre votre activité physique.

Comme à son habitude, on a un packaging super soigné accompagné des stickers Razer. Pour peu, on a presque l'impression d'avoir une montre.

Sauf que ça n'en n'est vraiment pas une. Le Nabu se règle via une accroche en métal. On en a deux plus ou moins large pour l'ajuster à son poignet mais c'est vraiment tout juste suffisant.
Bien que le bracelet soit souple, les parties vertes sont rigides. Ces petits défauts font que le bracelet n'est pas particulièrement agréable à porter tant il est rigide.

Le Nabu dispose d'un écran oled monochrome. Malheureusement celui-ci n'est pas tactile. Et qu'est-ce que ça manque! La navigation entre les différents modes se fait avec un seul bouton. On peut ainsi faire défiler l'heure, le nombre de pas du jour, le nombre de calories brûlés et ainsi qu'un chronométré.
A chaque notifications, le Nabu vibre. On peut régler la puissance de la vibration ainsi que les applis concernées. Les interactions des réseaux sociaux type Twitter et Facebook apparaissent sur l'écran en défilant. Cependant, le nombre de caractères est limité... Du coup, une mention Twitter est coupée au trois quart environ...


Razer a opté pour un port propriétaire de chargement. Là encore, on regrette que le constructeur n'ai pas choisi un bon petit micro-Usb. L'autonomie du bracelet est de 5 jours environ. Ce qui est finalement fabile par rapport aux options proposées.

La bonne nouvelle, c'est que le Nabu est solide! Si il ne va pas sous l'eau, il ne craint pas les éclaboussures et la poussière. Lorsque vous le portez, l'écran est orienté vers le bas de votre poignet de manière à ce que vous seul puissiez lire vos notification. Ainsi d'un coup de poignet, l'écran en veille s'allume.

Attaquons maintenant le vrai coeur du défaut du Nabu: son application intitulée Nabu. Sans aucune activité, on m'a enlevé en moyenne 2700 calories par jour... C'est systématique et ça gonfle les stats pour rien. Le bracelet ne dispose pas de capteur cardiaque, pour les heures de sommeil, il faut les enregistrer manuellement...

Bref
Le  Razer Nabu souffre de problème de conception autant au niveau du matériel que de l'application. Des erreurs de jeunesse qui rende le bracelet peu agréable à utiliser sans compter son tracking semble peu fiable. Sa fonction se réduit finalement à un simple notificateur de réseaux sociaux... Ce que votre téléphone fait déjà très bien tout seul! A éviter...
                                       

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!