Critique Power Rangers le film

Synopsis
C’est l’histoire de cinq adolescents en crise qui vont voir leur vie prendre un nouveau virage en devenant la nouvelle génération des très connus Power Rangers. Leur rôle, protéger la Terre d’un danger imminent...

Critique
Pour les plus anciens se demandant qui sont les Power Rangers, ce sont en gros les Bioman non asiatiques et pour les plus jeunes d’entre vous, c’est une bande de potes en combinaison (ou armure) de couleur qui ont de supers pouvoirs pour sauver la terre des méchants (et le rouge c'est toujours le chef, c’est celui qui était introuvable au supermarché à l’époque). Cette série des années 90/2000 était toujours construite avec un même schéma qui cartonnait: un méchant était envoyé sur Terre, les Power Rangers arrivaient, ils se prenaient quelques baffes puis fracassaient ensuite le méchant. Au bord de la mort le monstre se transformait et devenait hyper grand, il filait encore quelques baffes à nos héros qui ensuite sortaient leur bolides leur permettant, une fois ceux-ci emboîtés, de former un énorme robot Ranger qui réduisait ensuite en cendre une bonne fois pour toute le méchant. Ce qu’on aimait tous c’était vraiment la transformation en Power Ranger, ça claquait à l’époque.

Enfin bref pour en revenir au film, celui-ci raconte la formation d’une nouvelle équipe de Rangers, la découverte de leurs pouvoirs ainsi que leurs premiers combats. Au niveau du scénario on est donc forcément loin d’un truc ultra compliqué et élaboré, ça va même des fois super vite, mais on sait qu’on vient pour de l’action et du divertissement et ce Power Rangers nous en donne.
Pour être honnête je m’attendais au gros navet de l’année 2017 et au final je suis plutôt agréablement surpris.

Même si il est clair que ce n'est pas le film à voir en priorité en ce moment et que celui ci aura du mal à plaire à un public adulte, il est plutôt bien réalisé et se regarde tranquillement. Les effets spéciaux sont sympas, le casting n’est pas trop mal, les acteurs ne sont pas à claquer (il y a notamment Bryan Cranston, le père dans la série Malcolm) et leurs interactions sont agréables, il y a d’ailleurs de bonnes vannes et des situations assez drôles tout au long du film.
Ce Power Rangers plaira à public de jeunes enfants (voir jeunes ados), il sera pas désagréable pour les nostalgiques et satisfera ceux ayant envie de voir un bon petit film d’action.


À l’évocation du titre Powers Rangers, la plupart associeront ça à ringard et j’en faisais aussi partie mais vu que je ne me suis pas ennuyé et que j’ai passé un moment sympa. Pas incontournable mais pas si mal.


13/20


Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!