Test Spider-Man PlayStation 4

He's back!
Spider-Man revient sur PlayStaiton 4 après une dernière itération sous le nom de The Amazing Spider-Man 2, qui n'a pas connu le succès du premier. Le studio Insomniac Games ranime le plus emblématique des supers héros.

Mon nom est Parker, Peter Parker
Scénario
Peter Parker est Spider-Man! Rien de bien neuf mais contrairement à ce que nous a habitué les films, il a de l'expérience, a déjà envoyé pas mal de super-vilains derrière les barreaux. New-York lui appartient! Et notre homme araignée préféré se retrouve une fois de plus sollicité mais cette fois-ci, il y a quelque chose de différent... Une histoire bien plus importante se trame derrière que celle d'un super-vilain!
C'est rare pour un Spider-Man mais celui-ci s'offre une jolie trame scénaristique avec son lot de rebondissements, d'émotions et d'aventure dans un esprit très comics. Il y a de multiples scénarios qui prennent pied séparément pour se retrouver tout en gardant une excellente lecture. C'est vraiment prenant et bien pensé. Cela fait parti du charme de ce Spider-Man qui nous happe pleinement dans son univers.

Géronimooooooooo
Graphismes
La PS4 Pro souffre clairement et le ventilateur tourne à pleine puissance mais bon sang, qu'est-ce que c'est beau! C'est vraiment New-York comme si vous y étiez avec ses buldings à perte de vue. Et chacun a son petit toit unique en son genre. La distance d'affichage est vraiment impressionnante tant en l'air qu'au sol où l'on aperçoit les interminables boulevards de la ville.
Il y a tout une ambiance qui se dégage. Les développeurs ont vraiment réussi à recréer l'aura de l'île de Manhattan.

Les habitants dégagent une certaine émotion
Une fois au sol, les habitants s'activent. On voit la routine des quartiers de New-York prendre forme entre bouchons, accidents, vendeur de hot-dog, etc... Le niveau de détail des habitants est assez impressionnant comme celui de la décoration des quartiers. Une fois encore, c'est tout une ambiance qui s'en dégage. C'est vraiment comme si vous y étiez.

C'est moche
Tout est très propre et du coup, ce qui fait tâche, ce sont le reflet des fenêtres des buildings. Parfois, on en voit avec des pièces 3D, parfois il y en a avec un effet miroir haute définition... Puis il y a des moments on tombe sur des reflets digne des moteurs de PlayStation 3. On voit aussi que le reflet de Spider-Man lui même n'existe pas, sauf de très prés et dans un certain angle. Cela demanderait énormément de calculs et honnêtement ce n'est pas grand chose mais du coup, ça fait un ressort dans un environnement aussi fourni.

C'est magnifique
Le jeu dispose d'un mode photo. Entre les magnifiques couchers de soleil, New-York City de nuit et Spider en plein vol, il y a vraiment de quoi se faire plaisir à la rétine!
A cela vient s'ajouter des événements in-game qui vont transformer de manière radicale la ville offrant ainsi une tout autre ambiance digne des plus grands films hollywoodiens.

Rien ne vaut un salto arrière pour tromper l'ennemi
Jouabilité
La prise en main se fait rapidement et facilement. Sans trop se prendre la tête, on est capable d'afficher des combos de dingue! Le but étant d'enchaîner les attaques et les esquives. Un système qui n'est pas sans rappeler un certain Batman Arkham Asylum.
Le décor est interactif, essentiellement pour envoyer des éléments dans la tronche de nos ennemis à coup de toile d'araignée. Il est possible également d'immobiliser les ennemis en les prenant dans ses filets arachnéens. On affronte plusieurs factions qui ont la même composition de soldats: soldats armés, boucliers, gros costauds... On en a vite fait le tour mais chacun a sa petite spécificité en rapport avec son clan. On apprend à les reconnaître à adapter son gameplay en conséquent.

Une pizza métallique expresse! Une!
Spider-Man, tout scientifique qu'il est, dispose d'une panoplie complète de s gadgets à améliorer ainsi que des compétences à acquérir à coup d'expérience. Bombe à fluide, électro-choc, drone au sol, etc... Toutes les améliorations passent par de l’expérience et des défis. Et c'est là tout le génie du jeu!
La ville est truffée de micro-activités et d'événements spontanés comme des braquages. On explorer ainsi naturellement les moindres recoin de New-York. Ça rapporte de l'expérience tout en débloquant des tenus pour Spidey. A chaque tenue est associée un pouvoir spécial que l'on pourra utiliser lorsque notre jauge de combat est remplie. Cela va de la restauration de santé, à des bras mécaniques en passant par un booster de dégâts.

Freinage assisté
Le plus agréable reste le déplacement de toile en toile où l'on vole littéralement à travers New-York. Pour cela, une caméra dynamique à souhait assure le balancement et un viseur automatique sélectionne le point d'ancrage de votre prochaine toile. Il faut savoir lâcher au bon moment pour ensuite sélectionner le point suivant. Dis comme ça, c'est compliqué mais tout cela se fait très naturellement. Il suffit d'orienter la caméra. Attention, sur les points les plus culminants, on ne peut pas s'accrocher d'immeuble en immeuble. Cela donne un peu de "réalisme". Il est possible de se déplacer à grande vitesse sur les murs comme sur Prototype. 

NYC by night
Bande-Son
Elle est tout simplement magnifique! Et c'est clairement la musique qui fait la différence en rendant votre aventure épique! Dès que l'on se bascule de toile en toile entre les buildings, la bande-son se déclenche, rendant ainsi un banal déplacement, tout ce qu'il y a de plus héroïque!

Le mode photo permet de se faire plaisir
Durée de vie
Comptez une bonne quarantaine d'heures en faisant les missions principales et secondaires ainsi que quelques collectibles. Pour tout finir à 100%, ça va chercher dans la soixantaine d'heures. Le temps passe à une vitesse folle même si quelques mini-quêtes sont un peu répétitives.

Même Spidey prend le métro!
Bref
Spider-Man est une véritable réussite! C'est encore une belle exclusivité que Sony propose sur sa console de salon. Un quasi sans-faute qui vous refera (re)prendre goût à l'homme araignée! 


17/20
Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!