Test souris Roccat Kone Pure SEL

Roccat aligne à nouveau une souris dans son catalogue très bien fourni avec la souris Kone Pure SEL. On est sur un modèle d'entrée de gamme qui assure le minimum en matière de souris gaming.

On a quelques sept touches qui ne sont pas programmables par macro. Ainsi sur le côté on les classiques boutons latéraux. Le design de la souris est agréable à la prise en main avec un moule qui épouse parfaitement le pouce et un revêtement soft touch. Elle reste réservée du coup aux droitiers.
Particulièrement légère, on la sent glisser avec légèreté. Il faut dire que la souris ne pèse pas lourd avec quelques 88 grammes sur la balance. Attention, le modèle est assez compact et ne conviendra pas aux grandes mains.

Au niveau de la molette, on a deux boutons qui permettent de régler à la volée la sensibilité de la souris sur 5 niveaux configurés via le logiciel Roccat dédié (voir un peu plus bas).
Ce dernier permet également d'augmenter la sensibilité même de la molette. C'est une technologie qui semble spécifique à Roccat. En tout cas, c'est la première fois que je vois ce genre d'option. 

Niveau branchement, on est sur une prise USB 2.0 avec un câble avec un revêtement classique avec une longueur de 1.8 mètre.

Le capteur de la souris Pro-Optic R7 dispose d'une sensibilité de 400 à 5000 Dpi. Associé à une accélération de 20g, autant dire que la Kone Pure SEL est réactive à souhait.

Le logiciel de gestion multi-périphérique de Roccat se nomme Swarm. Les possibilités de personnalisations sont assez basiques mais quelques options restent assez atypiques.
Ainsi, on peut régler le taux de rafraîchissement du capteur ainsi que sa sensibilité avec les 5 niveaux enregistrables comme je vous en ai parlé avant.
On peut régler la vitesse de défilement verticale de la molette. In-game, ça permet de changer d'arme de naviguer plus rapidement sur les roues d'armes par exemple.
On peut également régler la vitesse du double-clic ou activer la traces de la souris... Franchement, ce sont des options issus de Windows 95. Et pour cause, c'était les seules réglages disponibles à l'époque! Aujourd'hui, elles ne sont plus pertinentes.

Niveau éclairage, on a du RGB sur le logo Roccat avec un mode respiration ou permanent. Rien de bien innovant cependant, il est à préciser que le périphérique est compatible avec une technologie Alienware qui se nomme AlienFX. Le célèbre constructeur d'ordinateur dispose de partenariats spécifiques sur certains jeux. La tour et certains périphériques compatibles réagissent à certains événements in-game. 

Bref
La souris Kone Pure SEL est une souris gaming basique qui fait bien son travail. On est pas sur une technologie de pointe mais on a quelques features classiques efficaces. On peut regretter qu'on ne puisse pas programmer des touches d'autant plus que c'est purement software. 
Disponible aux alentour de 40€, elle idéale pour les budgets réduits. 


Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!