Test The Last of Us II, le chef d'oeuvre de Naughty Dog

Oui, le jeu est aussi beau qu'il en a l'air

Sept ans après un premier opus magistral, Naughty Dog revient avec The Last of Us Part II. L'attente est immense! Le studio n'aura pas chômé et je vous propose un test garantie 100% sans spoilers!

On plante l'ambiance...

Scénario

Bien évidemment, si vous êtes passé à côté du tout premier The Last of Us (ou TLOU pour les intimes), il est très fortement indiqué, que dis-je, obligatoire de le faire avant de vous lancer sur cette partie deux.
L’histoire prend place après les événements du premier épisode de la saga quatre ans plus tard. Vous retrouvez Ellie dans ce monde ravagé par un virus où la nature a depuis bien longtemps repris ses droits et les claqueurs font partis du quotidien. Ça, c'est pour le décor. Pour l'histoire en elle même, j'en dirais pas grand chose pour vous garder la surprise intact.
Sachez tout de même que le scénario est à l’image d’une super série. On a du mal à lâcher son pad et faire une pause. Tout est bien ficelé et bien écrit en finesse. Vous aurez votre lot de surprise et d’émotions à prendre aux trips. On s'attache aux personnages comme jamais, on vie l'aventure avec eux ce qui contribue à plonger le joueur dans une sacrée immersion. TLOU2 est juste terriblement prenant comme n'importe quel chef d'oeuvre vidéo-ludique digne de ce nom. 


Faut pas trop déconner avec Ellie

Graphismes

On est sur une fin de cycle pour la PlayStation 4 et force est de constater que notre fidèle console nous livre le meilleur avant de laisser place à la next-gen. The Last of Us 2 est superbe. Point, c'est tout et c'est non négociable. Les screens sont in-game (comme toujours sur le blog) et parlent d’elles mêmes. C'est malheureusement au prix d'un bruit de la ventilation bien présent (PS4 Pro). Cela montre que les développeurs ont poussé la console dans ses derniers retranchements.

Les ombres, les lumières, le vent, la pluie, le sang, tout a été modélisé avec un maximum de détails contribuant ainsi à créer une ambiance toute particulières. Les différents environnements que vous traverserez lors de votre aventure sont riches. Le périple est un régal pour les yeux. Aussi, je ne peux que vous conseiller de prendre le temps de juste apprécier les paysages.
Vous avez d'ailleurs un mode photo que vous pouvez activer à n’importe quel moment de la partie même durant une cinématique. Vous allez donc pouvoir vous faire de jolis fond d’écran et admirer le travail des concepteurs.
Les animations in game lors des combats sont très travaillées. C'est clairement la modélisation exceptionnelles des personnages eux même qui font la différence et apportent toute l'émotion nécessaire aux scènes offertes par Naughty Dog. Le studio arrive à trouver en permanence le bon dosage entre cut-scenes et gaming.


Sur ce coup, là je n'ai pas choisi l'approche infiltration et ça laisse des traces

Jouabilité

On reprend les bonnes bases posées par TLOU premier du nom mais entre temps on sent clairement que Naughty Dog a encore gagné en maturité et propose une expérience in-game particulièrement fluide, presque naturelle et instinctive.
On est placé dans un monde hostile où il nous appartient d'élaborer différentes stratégies pour se sortir de situations périlleuses. Le choix est donc laissé au joueur d'avoir une approche discrète ou à contrario directe et violente. 
Mais cela se fera en fonction de vos munitions, du nombre d'ennemis en présence et du terrain. On apprend vraiment à évaluer la situation prudemment et instinctivement.

Dans TLOU 2, Uncharte 3 et 4 ne sont jamais sortis! Quel monde sans pitié!

Si l'observation est importante, l'écoute l'est encore plus puisque cela vous permettra de détecter vos ennemis. Ce point là a été énormément travaillé par Naughty Dog pour offrir un rendu réaliste. 
Si le rythme du jeu vous laisse généralement le temps de réfléchir avant d’agir, à contrario on se retrouve pris de court par les événements. TLOU 2 arrive à faire monter l'adrénaline sans prévenir. Il faudra donc doser votre propre stress. La mention PEGI 18 n'a jamais été aussi véridique ici tant les moments sanglant et violents sont intenses. On est rarement tranquille et toujours sur le qui-vive et ça là tout le charme et le génie de ce titre.
A noter que la difficulté est particulièrement modulable grâce à des options poussées. 

Toi, t'es bien trop proche de moi, respectes les gestes barrières bordel!

Bande-son

Considérant le bruit de la ventilation de la console et l'importance qu'à le son dans le gameplay, il est très recommandé de jouer avec un casque. En effet, Naughty Dog a fourni un effort considérable sur la spatialisation sonore contribuant ainsi une fois de plus à plonger le joueur dans une immersion hors normes.
On est amené littéralement à localiser les ennemis grâce au rendu 3D sonore en entendant les coups de feux, les bruits de pas au loin et au dessus de ma tête ou encore le son terrifiant des claqueurs. Par la même occasion, on s'offre tout de même quelques grosses frayeurs. Quoiqu'il en soit, le son est élément important du jeu tant d'un point de vue gameplay qu'immersion. Il serait dommage de passer à côté de cette dimension sans utiliser de casque.
Bien sûr rien à redire au niveau du doublage français qui est au top et sur la musique mélancolique à base de guitare sèche propre à la saga qui se prête parfaitement à ce monde post-apocalyptique.

Dans TLOU 2, ça c'est un hôtel 5 étoiles 

Durée de vie

Je vais rester très vague sur la durée pour vous éviter du spoil. On parle de quelques dizaines d'heures. Ne vous inquiétez pas, vous en aurez pour votre argent. L'aventure vaut largement le détour!

Spoiler alert: vous allez vous faire plaisir avec le mode caméra!


Bref
C’est toujours difficile de faire la suite d’un grand jeu et d’une expérience de jeu aussi marquante que l’était The Last of Us. Un défi à la hauteur de l'excellent studio Naugthy Dog qui relève et réussi le défi avec brio avec TLOU 2Cette suite est clairement à la hauteur des espérances. Mieux encore, elle les dépasse! Le studio arrive encore une fois à nous offrir une sublime expérience et offre ainsi à la PlayStation 4 un nouvel incontournable que l'on ne peut qualifier de chef-d'oeuvre.


19/20

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!