Test Razer Ornata Chroma, le clavier le plus confortable du moment

Le monde est des claviers est divisé en deux: les clavier à membrane et les clavier mécaniques... Mais ça c'était avant!
Razer nous a pondu un véritable OVNI avec le Ornata en nous pondant le premier clavier de type méca-membrane!

Le clavier est assez compact: 463mm de longueur pour 154mm de largeur et 31 mm de hauteur. pour 950 grammes Le Ornata n'est pas pourvu de touches supplémentaires pour affecter des macros. C'est dommage pour un clavier gamer.

Le câble tressé se glisse discrétement au milieu ou sur les côtés. Un petit plus qui permet d'éviter d’abîmer inutilement l'embout et de risquer un faux contact à l'usure. 

Mais LE truc cool en plus du Ornata, ça reste son repose poignet en similicuir rembourré bien comme il faut. Il se fixe magnétiquement au clavier. Je peux vous dire qu'il s'agit du clavier gaming le plus confortable que j'ai jamais testé ce jour. Le repose poignet à lui tout seul fait la différence. Razer ne réinvente rien en soit. Les claviers ergonomiques que l'on retrouve surtout dans les entreprises propose un système tout à fait similaire.
C'est plutôt le côté magnétique qui est innovant puisqu'il permet de place le repose poignet à la distance nécessaire qui conviendra pour chacun des utilisateurs.

Parlons maintenant du côté méca-membrane! C'est une première et je dois dire que c'est une réussite. Les touches sont un peu moins bruyantes qu'un clavier mécaniques et nécessitent surtout moins de force de frappe à l'utilisation. Les touches rebondissent plus vivement d'elle même comme sur un clavier à membrane. Razer a tout simplement réussi à mixer le bon côté des deux technologie pour nous pondre un hybride avec tous les avantages.

Si il est possible de faire des macros, je regrette tout de même qu'il n'y ait pas de touches de type G1, G2, etc... Chroma oblige, la gestion des couleurs est mis en avant avec un éclairage RGB à 16,8 millions de couleurs.
La nouveauté sur le Ornata réside sur la possibilité d'éclairer à volonté touche par touche et donc de donner une certaine couleur à celles que l'on souhaite mettre en avant. Concrètement, il est possible de mettre en rouge Q,Z,S,D et tout le reste en bleu. Si cela vous chante, mettez aussi T en vert...
Les possibilités sont infinies et le gestionnaires est assez bien fichu.

Sur les options d'éclairage classique, on peu choisir l'intensité de la luminosité ainsi que types d'éclairage: statique, respirant, réactif,  starlight, ondulation ou encore cycle de couleur.

Même si j'adore le mode ondulation (chaque frappe génère une onde lumineuse partant de la touche), c'est le mode feu qui fait son apparition. Votre clavier rougeoie littéralement comme des flammes d'un bon feu de cheminé. Ça réchauffe l'esprit. 😁

Bref
Le Razer Ornata est un clavier unique en son genre. Le pari d'allier membrane et mécanique est surprenant mais fonctionne à merveille. Si j'apprécie ce côté là et l'aspect Chroma, je retiens surtout que le Ornata est terriblement confortable à l'instar de son rapport qualité/prix!

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!