Critique Aladdin 2019


Synopsis
Dans un lointain pays d’Orient, Aladdin, jeune homme orphelin et pauvre, développe pour survivre des trésors d’imagination dans l’art de voler tout ce qu’il peut. Sa vie va basculer lorsqu’il fait l’acquisition d’une lampe magique habitée par un mystérieux génie qui lui accorde trois vœux. Aladdin s’empresse donc de les utiliser afin de conquérir le cœur de la princesse Jasmine.


Critique 
Dans la lignée d’une série d’adaptations en prise de vues réelles (La Belle et la bête, Le Livre de la jungle, Dumbo ….), les Studios Disney s’attaquent cette année à l’un des plus grands chefs d’œuvre de l’animation sorti il y a déjà 25 ans. 
On se rappelle tous de ce dessin animé rempli d’humour, de chansons inoubliables (Ce rêve bleu), et de l’atmosphère des contes des mille et une nuits enveloppant la ville d’Agrabah. Sans oublier bien évidemment le personnage central du Génie qui porte presque à lui seul le film et sans lequel l’histoire aurait beaucoup moins de charme. 
Forcément on attend beaucoup de cette adaptation. Elle est indéniablement fidèle au dessin animé. Le film reprend les chansons incontournables du dessin animé et en ajoute de nouvelles, mais restent toutefois un cran en dessous. Les effets spéciaux sont parfaitement réussis. N’ayons pas peur de le dire: on en prend plein la vue ! On y retrouve fidèlement les décors et l’ambiance de la cité imaginaire.


La comédienne Naomi Scott excelle dans le rôle de Jasmine. Le film confère d’ailleurs plus de place à ce second rôle féminin par rapport au film d’animation. On la savait courageuse et indépendante, on la découvre également déterminée et sûre d’elle. Mena Massoud (Aladdin) est également un bon choix: il réussit à faire transparaître l’insouciance, la naïveté et le romantisme qui le rendent si attachant. Quant à Will Smith, tant moqué à la sortie de la bande-annonce aux Etats-Unis, il incarne avec brio le rôle du Génie. En effet, il campe à merveille ce personnage imposant, extravagant qui en fait toujours trop mais qui sait, à chaque fois, rester drôle. L’acteur prend plaisir à incarner l’un des personnages principaux de ce conte et cela se voit. 

On regrettera toutefois le manque d’imagination de Disney et la longueur du film. Le doublage n’est également pas toujours très bien réussi, particulièrement lors des chansons. Mais malgré tout, on passe un bon moment et on rit forcément. 


14/20

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

1 commentaires:

  1. A completely new interpretation of the familiar story will certainly appeal to the viewers. The mysterious and magical world remains the same.

    RépondreSupprimer

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!