Déballage Days Gone édition collector

L'air de rien, l'édition collector de Day's Gone est parti comme des petits pains! PlayStation gère bien l'aspect édition limitée sur ces derniers collectors. Du cou, ils sont assez rapidement sold out.

J'ai opté pour précommande chez Fnac qui comprenait un tarif imbattable à coup de chèques cadeaux ET un bonus de préco sous forme de code mais également de goodies. Celui-ci est un véritable portefeuille de motard avec la petite chaîne qui va avec. C'est du similicuir. C'est sympa comme bonus. On en fait pas assez je trouve. 
Une fois le fourreau enlevé, on a un chouette boîtier avec une sorte de chien-vampire qui éclate tout même sa laisse en métal. Je ne sais pas trop ce que c'est mais ça n'inspire pas vraiment confiance. 😝

Il y a un gros warning sur l'artbook du jeu qui contient de potentiel spoilers... comme tous les artbooks en fait. 😆

Edité par Dark Horse, l'artbook au format A5 contient 46 pages de travail des artistes. Clairement ça met l'eau à la bouche!

Le steelbook est particulièrement réussi avec un effet blouson de bikers un peu usé avec du faux scotch qui fait tenir le tout. C'est vraiment réussi.

Dommage que l'intérieur ne soit pas plus travaillé en revanche. A l'instar de l'édition de Metro Exodus, une des galettes contient la bande-son du jeu. Une très bonne idée!

Les pin's sont revenus à la mode et Sony a succombé! Il faut dire que le côté biker du personnage principal était l'occasion idéal.
J'aime beaucoup le couché de soleil en forme de tête de mort et la batte de base-ball version post-apocalypse. Bon ok je ne les porterais jamais... sauf peut être à Halloween. 😨

 En goodies oldschoo, il y a également des stickers et un écusson.

On attaque la pièce maîtresse de cette édition avec la figurine qui provient tout droit de chez Gentle Giant, partenaire phare de Sony sur ces éditions collectors.
Elle est relativement compact (20 cm de large pour 10 de profondeur). La figurine en PVC fourmille de petits détails. Le socle s’intègre parfaitement à la scène.

Dommage par contre que le personnage principal Deacon St-John ait pris aussi cher au niveau du visage! Il est méconnaissable par rapport à celui du jeu. On a l'impression que les arcades sont exagérées (il y a un mauvais effet d'ombres) et qu'il a perdu au niveau de la mâchoire. 
Il n'en demeure pas moins que le personnage est très détaillé entre les tatouages, les bagues, etc...

Le deuxième personnage méconnu à jamais de ce diorama c'est le zombie qui s'est pris une balle dans la tête après s'être fait roulé dessus. Toutes les analyses portent à croire qu'il était mort avant d'être tué à nouveau en tant que zombie...😁

La moto de Deacon est superbement modélisée ici. la finition est particulièrement fine avec des effets de peintures et tout plein d'accessoires de-ci, de-là.

De dos, je trouve qu'elle a un petit côté Indiana Jones. 

Bref
Une chouette édition que nous propose là PlayStation! On a le droit à un peu de tout niveau goodies et c'est de bonne qualité. Vendue 150€ avec 30€de chèque cadeau Fnac et le portefeuile en bonus de précommande, c'était une belle affaire. 

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

1 commentaires:

  1. The collector's edition was really welcome. We didn’t expect to be surprised at such unique things. It brought a real pleasure.

    RépondreSupprimer

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!