Critique X-Men : Dark Phoenix

Synopsis
Les mutants sont connus du monde entier, on leur donne parfois le nom de super-héros. La paix tant rêvée règne donc enfin. 
On fait même appelle au X-Men pour les missions désespérées où tout semble perdu. C'est sur mission spatiale qu'intervient la jeune équipe du professeur Xavier. Jean Grey, jeune télépathe, va croiser une entité qui va décupler ses pouvoirs et la rendre particulièrement instable mettant ainsi à mal la coexistence entre humains et mutants...


Critique
Rappelons que la saga X-Men a eu le droit à un reboot avec Days of Future Past grâce à des voyages dans le temps et qu'il y a eu une suite avec Apocalypse. Nous sommes donc à l'époque où le professeur Xavier a fondé son école de jeunes prodiges depuis une dizaine d'années. L'équipe de X-Men se compose de Diablo, Tornade, Phoenix,  la Bête, Mystique et Cyclope. Et sils sont connus du monde entier.
La première partie est assez lente et prend le temps pour se mettre en place. On aligne des scènes sans rapport direct, ce qu donne un effet haché. On assiste en fait à un défilé de casting. On apprend ce que sont devenus certains personnages. On regrettera quelques facilités scénaristiques notamment sur un personnage important qui aurait mérité un bien meilleur traitement.


Des extraterrestres sortis de nul part viennent mettre leur grain de sel. Si ils occupent une part importante, on en sait très peu sur eux et les motivations affichés sont assez clichés. Du coup la sauce a du mal à prendre et on ne ressent pas vraiment les enjeux.
Cependant, malgré cette première partie un peu laborieuse, la seconde rattrape le tout. Et ceci grâce à des scènes de combat superbement chorégraphiée et une synergie entre chaque mutant qui fait plaisir à voir.  Globalement les effets spéciaux sont à la hauteur du blockbuster. En ce qui concerne le personnage central, le Phoenix, Sophie Turner arrive à rendre son personnage à la fois froid et humain.
Mention spéciale à la B.O signée par Hans Zimmer qui est vraiment sublime. Elle arrive à elle toute seule à donner un caractère épique à certaines scènes.


Dark Phoenix arrive à offrir un bon moment de divertissement. Il n'apporte cependant pas une avancée en soit à l'histoire de la saga X-Men en général. LE grand spectacle reste assurée en deuxième partie et vaut le détour en salle de cinéma.


16/20
Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

1 commentaires:

  1. The atmosphere of the distant future permeates the entire plot of the film. The characters are endowed with special strength and resilience that will help them in the fight.

    RépondreSupprimer

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!