Test World War Z, le jeu

Un peu de soleil dans ce monde ravagé
World War Z a eu le droit à son adaptation en film et finalement en jeu vidéo. développé par le studio Saber Interactive. Un genre vu et revu et pourtant le studio a réussi à apporter son petit plus.

Hello beau gosse!
Scénario
World War Z nous fait voir le monde en nous amenant dans diverses villes touristiques: New-York, Jérusalem, Moscou et Tokyo. Chaque ville dispose de quatre personnages différents qui a sa petit histoire. On peut en savoir plus via les menus avec des scènes sous forme de story board.
Les missions sont assez typiques des scénarios catastrophes en tout genre. Cliché peut être mais terriblement prenant. Dommage que les missions s'alignent aussi vite.

Les cut-scenes font un peu tâche
Graphismes
Techniquement, on sent que la réalisation de World War Z manque de budget. En particulier sur les cut-scenes qui rappelle l'ancien temps. Par exemple, on a un hélicoptère d'évacuation avec des vitres grisées sans reflets. Ça rappelle un certain Left 4 Dead en fait. Sauf que là, on a des vagues de zombies de dingue qui déferlent sur l'équipe. C'est franchement impressionnant et particulièrement jouissif de voir une montagne de ziks se former et tout exploser en voyant le tout se casser la gueule.
Pour ce qui est de l'animations des personnages, variétés des zombies, fluidité du jeu, World War Z réalise ici un sans faute. C'est propre, sans bug et efficace.
Les cartes sont bien réalisées et même si techniquement si elles sont en retrait, il y a une véritable ambiance qui se dégage de chaque ville. Chacune a sa propre identité et mise en situation.

La tourelle automatique sera votre meilleure amie
Jouabilité
On est sur un jeu de tire à la troisième personne avec une prise en main très simple. Tirer, recharger, se déplacer... La base! On a deux armes à disposition ainsi qu'une troisième lourde non rechargeable style lance-grenade, fusil gros calibre ou bazooka. Très pratique quand on se fait déborder.
Les munitions sont limitées et les points de ravitaillement plus ou moins rares en fonction du niveau de difficulté. Il s'agit de tirer vite et bien. La menace est omniprésente. On ne peut pas se permettre de stagner car des vagues arrivent en permanence.

Trancher dans le vif du sujet
Quelque soit le personnage que vous incarnez, vous pouvez choisir parmi six classes: fantassin, artificier, infirmier, agent d'appui, surineur et exterminateur. Chacune présente des avantages diverses et variées qui faciliteront les éliminations de zombie en fonction du style de jeu. Là où World War Z es particulièrement addictif, c'est l'expérience et la monnaie acquise à chaque partie permet de débloquer des atouts et des armes améliorées.

ça sent le gaz!
Des zombies sont également spécialisés comme des crieurs qui ramèneront les copains, des zombies en combinaison qui lâche un gaz toxique, des tanques qui vous mettent au sol ou encore des spécialistes qui vous infectent! Tout ce petit monde donne du fil à retordre au pire des moments. C'est là que le teamplay est tout simplement essentiel. Il ne faut jamais trop s'éloigner de l'équipe au risque de se faire immobiliser par spécialiste...Et finir par se transformer en zik!

Ce kiff d'exploser une montagne de ziks!
Le long de l'aventure, on est amené à affronter des grosses vagues. Des caisses d'équipement disposés aléatoirement continent du matériel tout aussi aléatoire comme du grillage électrifié, de fil barbelé, des tourelles automatique ou des mitrailleuses fixes. Tout ce matos peut être déployer à des endroits spécifiques pré-sélectionnés. Le combo des uns et des autres fera toute la différence.

Toute amélioration à un coût
Bande-Son
Déployée dans une mise à jour, elle arrive à mettre le petit coup de stress entre deux cris de zombies.
Le jeu est en V.O. ce qui trahi peut être un manque de budget mais sur ce type de jeu ce n'est vraiment pas dérangeant.

Avoir le monde à ses pieds
Durée de vie
Comptez une bonne douzaine d'heures pour terminer tous les scénarios. Il y en a pour une petite soixantaine d'heures pour monter toutes les classes au niveau maximum.
Au delà des missions coop, il y a un multijoueur avec des modes assez classiques mais auquel s'ajoute la horde. Gérer les joueurs humains et les zombies, c'est assez original... et stressant!

L'amélioration des armes est essentielle
Bref
World War Z est une bonne petite surprise! C'est pas forcément un incontournable mais les amateurs du genre apprécieront les grosses vagues de zombies. J'aurais aimé une mise en scène plus soignée mais pour le reste, le jeu est parfait! Le jeu est vendu une trentaine d'euros, il vaut assurément le coup d’œil.


16/20 



Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!