E3 2019: Aperçu Iron Harvest


Les jeux de stratégie en temps réel se font rare, trop rare et encore plus en solo. Le studio indé Kingart Games l'a compris et s'est lancé dans le développé d'un jeu uchronique: Iron Harvest!
Les machines de métal ont changé à jamais le visage de la Grande Guerre de 1914. Les combats font désormais parti du quotidien des citoyens dans un conflit qui ne s'arrête jamais.
Il y a trois factions différentes: la République Polonaise, les Rusviet et l'Empire Saxon. La campagne nous fera passé par chacun des camps.

Autant vous dire que j'ai eu un coup de cœur immédiat pour Iron Harvest! Et pour cause, il reprend sans se cacher, les mécanismes de couverture de Company of Heroes. Ayant passer des centaines d'heures sur ce dernier, j'ai très vite pris mes marques pendant le hands-on.

La mission de la démo consistait à éliminer le camp ennemi tout en subissant quatre vagues d'assauts.
Le chemin se semé d'embûches comme des bunkers et des tranchées. 
Niveau infanterie, on a a disposition des soldats réguliers, lourds, des ingénieurs et des toubibs. Ces unités peuvent ramasser au sol des armes laissés par les unités ennemies abattues. Mais elles ne restent que quelques secondes avant de disparaître. Elles clignotent même avant. Cela fait un peu tâche dans le décor détaillé et presque authentique.
Niveau méca, on a des soldats mécanisés comme sur la screen du dessus, des mortier mécanique et des gros canons lourds. Ces deux dernières unités se déplacent assez lentement. Il faut donc anticiper les mouvements de troupes.

Et c'est là le petit plus d'Iron Harvest, c'est qu'il y a un réel complément entre les unités d’infanterie et les unités mécaniques. On mise sur la mobilité pour l'un et la puissance de feu pour l'autre. 

Ce jeu de stratégie est une véritable bonne surprise et si le jeu est du même niveau de qualité que la démo à laquelle j'ai joué, il fera plaisir à tous les amateurs du genre.
Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!