E3 2019: Aperçu Sniper Ghost Warrior Contracts



Depuis la dernière sortie du Sniper Ghost Warrior, les développeurs ont été attentifs au retour des joueurs qui ont réclamé une expérience plus orienté sur l'aspect Sniper. Au revoir l'open world, bonjour les contrats. 
Chaque mission dispose d'un objectif principal assorti d'objectifs secondaires qui permettront d'obtenir de l'expérience et des récompenses supplémentaires. Éléments nécessaires pour obtenir des améliorations sur les armes et équipements qui faciliteront ainsi l’exécution des missions futures. L'ensemble des missions nous feront voyager à travers le monde et bien entendu chacune d'elle a une rejouabilité très poussée en fonction de la manière de jouer. Un format qui n'est pas sans rappeler les deux derniers Hitman. 

Le démo en hands-on, nous emmène en Sibérie. L'objectif est d’éliminer Dimetri Ivanoski qui est protégé dans le bunker Altai-24 tout en récupérant un virus. Autant le dire tout de suite, à peine arrivé, que c'est une belle petite claque graphique que l'on se prend! Entre la neige, le vent, le clair de lune, c'est vraiment bien foutu. On est proche du photo réalisme. 
On cherche dans un premier temps à trouver un bon spot en hauteur. On place un détecteur de mouvement derrière soit au cas où un soldat arriverait...

L'expérience étant plus accès sur l'aspect Sniper, il est possible de zoomer de bien plus prés qu'auparavant. Ce qui permet d'aller jusqu'à tirer sur la grenade que porte un soldat. Pour repérer et marquer l'ennemi , on utilise des jumelles. Il est cependant possible de passer à côté d'un sniper très bien isolé. On a à disposition plusieurs type de balles comme des balles de détection qui scanne et marque l'ennemi dans un certain périmètre. 
Pour faire d'un tir deux coups, on utilisera des balles qui peuvent percer les casques. Quand il y a trop de soldats réunis au même endroit et qu'un seul tir ne peut pas tous les éliminer, on pourra alors utiliser des balles de leur qui émettront un bruit qui dispersera la patrouille.
On peut également tirer sur les projecteurs pour réduire le champ de vision des soldats tout en créant une diversion.


L'environnement est assez hostile. Entre rivière gelé, terrain abrupte à escalader et mines au sol, on utilise régulièrement son scanner.
Si l'on arrive pas à identifier la cible dans le bâtiment, on peut alors interroger les soldats en allant au corps à corps. Mais c'est à éviter dans la mesure où le jeu préconise la discrétion et la distance.
Si tout fois, on se fait repérer, le jeu sauvegardera automatiquement avant l'alarme. La difficulté augmente alors énormément entre les nombreux soldats qui convergent vers vous, les véhicules blindés, etc... Mais si jamais vous réussissez tout de même la mission et à vous extraire, la récompense sera plus importante.


Sniper Ghost Warrior Contracts m'a laissé une bonne impression. On a tout un arsenal à disposition qui permet de jouer à sa manière. Les possibilités sont nombreuses laissant entrevoir une excellente rejouabilité.

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!