Déballage édition collector Wolves

Après l'excellent Wildlands, Ghost Recon revient avec l'opus Breakpoint! On incarne toujours Nomad qui fait face à un ancien Ghost Cole Walker. Wildlands a eu beaucoup de missions gratuites en post-lancement, elles ont toutes servies à introduire la première rencontre avec Cole.
Après la claque de Wildlands, j'attendais Breakpoint avec impatience et j'avais donc naturellement pré commandé l'édition Wolves exclu de l'Ubisoft Store.

Je ne fais pas souvent le tour de la boîte d'emballage mais je trouve les illustrations particulièrement réussites.

Il y a le credo des Ghosts qui a été quelque peu modifié et adapté par les Wolves... Ce qui ne prédit rien de bon pour Nomad!

Dans l'édition, il y a un dossier classifié avec nom de code d'opération Greenstone. C'est le genre de goodies que j'adore.
Il s'agit du nom même de l'opé qui sert de point de départ du scénario de Ghost Recon Breakpoint. L'USS Seay a sombré au large des côtes d'Aurora, siège de Skell Technology. Le commandant des Ghost Scott Mitchell envoie 32 Ghosts répartis en 4 équipes pour infiltrer l'île...

Dans le dossier, il y a littéralement des artworks imprimés sur du papier photo. Elles font du coup plutôt penser à des clichés pris sur le terrain.

Pour repérer le terrain, on a une carte de l'île pas si paradisiaque d'Aurora. La matière est une sorte de plastique souple ce qui l'a rend résistante et surtout imperméable! Autant dire qu'on peut aller sur le terrain avec. 😁

Ubi fait toujours des steelbooks très classes et celui-ci ne fait pas exception avec le logo des Wolfes et le coeur/tête de mort qui fait un peu flipper.

A l'intérieur, on voit a ces fichus Wolves qui ont l'air d'être tous issus d'une unité Ghost renégate. 

Comme dans chaque édition collector Ubi, on a un bon vieux C.D. qui contient un extrait de la bande-son du jeu. Il y a 10 titres sur 51 pour la version complète. C'est dommage de ne pas proposer la version digitale complète. Même si j'apprécie toujours le format non compressé, à choisir entre une partie ou la totalité de la B.O. , je préfère avoir tous les titres en dématérialisé (en format Hi-Res aussi tant qu'à faire! 😁).

Après le dossier, la carte, dans cette ambiance militaire, on est était obligé d'avoir un dog tag! Celui-ci est au nom du commandant rebelle Cole Walker.

Les éditions collectors avec une figurine du bad guy étaient traditionnellement réservées aux jeux Far Cry. Breakpoint fait une exception avec une figurine de Cole. Il faut dire qu'Ubi a mis le paquet sur lui en choisissant l'acteur Jon Bernthal pour l'incarner.
La boîte même de l'édition est un diorama assez sombre à l'image du ton qui est donné dans le jeu.

La fig en PVC fait 24 centimètres de hauteur. Ubi n'a pas pris trop de risque en sortant une version masquée (pas de problème pour le rendu visage comme ça!). La pose la cape au vent, le flingue en avant, les douilles au sol... c'est bien badass! Ok elle au n petit côté Assassin's Creed avec la capuche. 😃

Sur l'avant bras droit, on a le tatouage flippant en forme de cœur avec une tête de mort au milieu. Généralement, la figurine est généralement bien détaillée.

Sur le fusil d'assaut, il y a une lunette de visée amovible. C'est un peu comme si on personnaliser son équipement comme dans le jeu. Bon au début, j'ai surtout cru que j'avais cassé le fusil. 😓

Bref
Chouette collector cette édition Wolves! Franchement fournie avec tout plein d'éléments qui nous plongent un peu plus dans l'univers du jeu. L'édition est vendue avec une version Gold du jeu. Vendue 143€ (avec la remise Ubisoft Club 20%), c'est un excellent rapport qualité/quantité/prix. Rendez-vous sur Aurora!

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!