Critique Le Mans 66

Synopsis
Carroll Shelby et Ken Miles, véritables amoureux de l'automobile, vont mettre au point la première voiture Ford capable de concourir pour la prestigieuse course du Mans. Leur objectif est la victoire ni plus, ni moins. Le challenge est de taille: gagner face à Ferrari qui règne en maître absolu.

Critique
Je ne suis pas un passionné d'automobiles et pourtant Le Mans 66 arrive à refiler le virus. Avant une histoire de voiture, il s'agit de l'histoire de deux hommes qui ont une rivalité fraternelle et qui sont animés par une passion commune. Carrol Shelby incarné par Matt Damon est pragmatique alors que Ken Miles incarné par Christian Bale est une véritable tête brûlée qui ne fait aucune concession. Les deux hommes sont des pointures dans le domaine de l'automobile à l'instar des acteurs qui réalise une performance impeccables! 


Si James Mangold adopte une trame narrative chronologique assez classique, il arrive surtout à capter les moments les plus importants de cette aventure authentique. Pour cela, il raconte l'histoire même de plusieurs protagonistes sur lesquels reposent une pression incroyable à différents niveaux tout en gardant une trame générale. Et c'est là le coup de génie de Mangold, il arrive à adapter un monde très technique qui parlera tout de même au premier quidam venu.
L'ensemble des éléments développés servent à faire monter la pression pour un final qui prend aux trips. On se sent impliqué car on est là en tant que spectateur depuis le début de l'aventure. On a même l'impression d'y prendre part et on finit par vivre la course.

Le Mans 66 n'était vraiment un film que j'attendais. Il s'avère que c'est une excellente surprise aussi bon sur le fond que sur la forme. C'est le genre de film qui raconte l'Histoire et dont la découverte est véritable plaisir. C'est un moment important de l'industrie automobile U.S. qui mérite clairement le détour au cinéma.


18/20




Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!