Critique Midway




Synopsis
Après l'attaque de Pearl Harbor, l'U.S. Navy fait tout pour reprendre l'initiative face à la flotte japonaise qui a un ascendant certain. Tout se jouera sur une bataille décisive où une seule flotte l'emportera...
Critique
Roland Emmerich nous habitue aux films cinéma pop-corn qui assurent le grand spectacle mais qui manquent souvent de profondeur. Midway en met clairement plein les yeux entre batailles aériennes et marines. C'est globalement réussi même si parfois quelques effets CGI se voient comme le nez au milieu de la figure. La caméra est particulièrement bien placée sur les combats aériens où on a vraiment l'impression de coller aux pilotes et de vivre avec eux le stress de la bataille.
L'histoire est principalement centrée sur le pilote chevronné et tête brûlé Dick best incarné par l'acteur Ed Skrein. Je ne l'ai pas trouvé à la hauteur de son personnage. Son jeu est trop neutre pour dégager de l'émotion, on a même du mal à s'attacher à lui. Mais c'est compensé grâce à un ensemble de personnages secondaires incarnés par un gros casting: Patrick Wilson, Woody Harrelson, Luke Evans, Aaron Eckhart et Dennis Quaid.


Midway ne fait pas trop dans le blabla sentimental et arrive surtout à expliquer l'aspect tactique. On arrive clairement à avoir un regard extérieur sur l'ensemble des événements militaires qui ont conduit à la bataille de Midway tout en mettant en lumière tous ces enjeux. L'aspect renseignements est bien mis en avant mais également la stratégie militaire déployée sur le champ de bataille. 
Petit regret sur la bande-son un peu trop lisse et qui aurait pu apporter un peu plus d'émotions.
J'ai vu le film en 4DX, c'est franchement immersif et vraiment bien calibré, comprenez par là que mon dos n'a pas souffert. 


Midway assure le grand spectacle à l'écran. C'est typiquement le genre de film qu'il faut voir au cinéma. Si il manque un peu de profondeur sur son personnage principal, les aspects historiques et militaires sont bien traités. 



15/20
Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!