Critique Le Cas Richard Jewell

Synopsis
1996, Atlanta pendant les Jeux Olympiques- Richard Jewell, agent d'AT&T découvre un sac abandonné. Les agents des force de l'ordre sur place se rendent compte qu'il s'agit d'une bombe artisanale. L’évacuation commence... La bombe explose.
Il y a des centaines de blessés et deux morts mais il y en aurait beaucoup plus sans l'intervention de Jewell. Il devient pendant quelques jours un héros national avant que le FBI le suspect comme étant le poseur de bombe à cause de son profil...

Critique
Si les attentats d'Atlanta sont tristement connus, l'histoire de Richard Jewell l'est beaucoup moins. Après la fuite sur l'enquête du F.B.I. , il est passé de héros national à ennemi de la nation du jour au lendemain.
Et tout le long du film le doute est permis. Le FBI profile un américaine solitaire, ayant à cœur la reconnaissance de la société. Et Jewell a tout le profil du "héros-poseur": il vit chez sa mère, a intégré un temps les forces de l'ordre sous l'autorité d'un sheriff avant de se faire renvoyer. Il enchaîne ensuite les postes d'agent de sécurité. Peu respecté, il maîtrise pourtant les armes et connaît les manuels de police à la lettre...

Clint Eastwood adopte une mise en scène propre, presque froide. Ce qui permet d'apporter de la crédibilité et de l'authenticité au film. Le réalisateur s'en tient aux faits ni plus, ni moins et arrive à maintenir une tension permanente. On ne sait pas vraiment pas qui croire...
Paul Walter Hauser réalise une belle prestation épaulé par un Sam Rockwell en grande forme à qui le rôle d'avocat à l'arrache convient parfaitement. Kathy Bates se montre émouvante et touchante à souhait dans le rôle de la mère de Richard Jewell. Jon Hamm joue l'agent du F.B.I implacable, il a la gueule de l'emploi. Olivia Wilde incarne une journaliste arriviste mais peine à se démarquer.

Avec Le Cas Richard Jewell, Clint Eastwood reste dans sa thématique habituelle du héros américain controversé. L'histoire de Richard mérite le détour mais pas forcément au cinéma. C'est intéressant mais pas destiné vraiment au grand écran.


15/20 
Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!