Aperçu Baldur Gate's 3

La petite bébête va rentrer 😨
Aujourd'hui on jette un œil à Baldur gates 3. Développé par le studio Larian Studios,le jeu est encore au stade de l'accès anticipé et ne contient pas la totalité du contenu final. On a le droit ainsi au premier acte.
Le jeu commence par une belle cinématique où vous apprenez que vous êtes prisonnier d'un vaisseau appartenant aux flagelleurs mental et qu'ils vous ont mis une de leurs larves dans la tête. Toute l'histoire, enfin le contenu accessible, tourne donc autour du fait que vous devez vous débarrasser de cette larve pour éviter de vous transformer vous même en flagelleur. 

On est mal barrés comme dans tous les débuts des RPG

Pour cela vous rencontrez assez vite des compagnons d'infortune qui sont dans le même cas que vous et vous partez à l'aventure pour trouver un remède.

L'histoire est plutôt prenante et le background assez sympa. Les personnages sont plutôt réussis et assez différents ce qui les rends plutôt intéressants. Le nombre de quêtes secondaires est assez important pour ne pas s'ennuyer et elles se mêlent souvent à l'intrigue générale.

L'évolution des dialogue ainsi qu'une partie des combats se fait en fonction des résultats des dés que vous lancez pour réussir des jets de persuasions ou de menaces. De fait, votre avancée dépends beaucoup de votre chance et vous devrez sauvegarder très régulièrement pour ne pas vous retrouver dans une situation inextricable. En effet vous pouvez mettre fin à toute un série de quête sur un mauvais lancer de dés. Vous pouvez même vous retrouver à devoir tuer ceux que vous vouliez protéger. Les quêtes sont assez peu documentées donc vous devrez explorer tout dans les moindres recoins si vous voulez avancer dans le jeu et les quêtes.

L'éditeur de personnage est aussi crucial que détaillé

Votre avatar bénéficie dès le début de nombreuses possibilités de races et de sous races qui déterminent ses capacités aussi bien dans les combats que dans les dialogues donc il est très important de bien choisir dès le début. A contrario l'évolution des personnages est plutôt pauvre et l'ajout au fur et à mesure des niveaux de nouvelles sous races ne donne pas un choix énorme. Les combats sont assez durs à maîtriser car ils sont très complexes et demandent beaucoup d'essais avant d'arriver à comprendre tous les mécanismes.

Je crois qu'il faut aller tout droit
De plus l'initiation et les tutos ne nous éclairent pas beaucoup sur les subtilités des combats. Les combats passent automatiquement en mode tour par tour dès qu'un ennemis vous remarque. Vous pouvez aussi vous même le déclencher pour éviter certains pièges. L'interface n'est pas non plus très claire, les barres d'action sont brouillonnes, l'inventaire des personnages devient vite un vrai foutoir et on passe difficilement d'un personnage à l'autre. On sent aussi que les développeurs ont essayé de mettre en place des métiers comme alchimiste ou forge mais c'est totalement raté car on ne sait même pas comment les utiliser.

Pour ce qui est de l'interface je n'ai pas encore parlé de la camera qui est le gros point noir de ce jeu. On croirai qu'ils ont repris la camera des anciens jeux d'il y a 20 ans et c'est un vrai supplice. Elle s'affole en permanence et n'est pas centrée sur les personnages, les ennemis sont toujours hors champs et vous ne pouvez pas regarder vers le ciel. Vous pouvez la décrocher des personnages pour explorer les environs mais vous vous retrouvez tout le temps à devoir changer manuellement l'angle pour y voir quelque chose. Cela gâche vraiment le jeu et devient vite très énervant.

De chouettes panoramas
Au final des défauts qui passaient il y a 20 ans ne passent plus du tout de nos jours. Les graphismes sont actuels et plutôt beau. Le contenu bien que captivant ne correspond pour le moment pas à un jeu à 60 euros. De plus les nombreux bug et crash qui font de cette version plus une alpha qu'un accès anticipé ne donne pas envie de dépenser autant. Si vous n'êtes pas un fan inconditionnel de la licence mieux vaut attendre la sortie définitive du jeu avec l'ensemble du contenu. Car au final le jeu se termine au bout d'une vingtaine d'heure et vous demande d'attendre pour la suite de l'histoire.

Pour conclure ce jeu offre des atouts certains mais une interface approximative et des défauts majeurs comme la caméra gâche l'expérience et le rapproche plus d'un jeu indépendant que d'un triple A.

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!