Critique Les Croods 2 : une nouvelle ère

Synopsis

Après être sorti de leur caverne pour survivre au mouvement des continents, la famille de Croods est encore et toujours sur la route. Ils se débrouillent bien mais aimeraient bien se poser dans un petit coin de paradis. Ils finissent pas tomber dessus mais il est déjà occupé par une autre famille Bettermans qui ont des méthodes et valeurs quelque peu différentes...

Critique

Après un premier opus plaisant et marrant, cette suite nous emmène vers des contrées plus accueillantes. Rassurez-vous, on a tout de même notre lot de créatures étranges et improbables de la préhistoire qui semble parfois tout droit sortie d'un rêve sous acide. 
Le principal comique de situation est ici exploitée autour du choc de la rencontre entre les Croods et les Bettermans. Ces derniers sont sophistiqués, modernes, fins. Ils se sont fabriqués un véritable foyer avec des inventions fragiles mais pratiques. Bref les Bettermans sont à l'opposé des Croods qui ont forcément beaucoup de mal à s'adapter à ce nouvel environnement. Ce qui permet ainsi d'avoir un bon petit paquet de situations marrantes à souhait.

Au delà de l'aventure pour enfant qui saura divertir petits et grands, se cache une critique de l'homme moderne des grandes villes avec tous ses gadgets, ses névroses face à à l'homme de la campagne plus terre à terre et connectée avec la nature. Ce qui assure une double lecture pour les plus grands. 
Visuellement, le film d'animation est vraiment sublime avec des scènes détaillées, une palette de couleurs variées et agréables à l'œil. Si le design des personnages est bien cartoon à souhait, les détails tout autour sont vraiment ultra précis et à la pointe de ce qui se fait en matière d'animation.

Les Croods 2: une nouvelle ère est clairement le film à voir en famille pour ces fêtes de fin d'année à l'occasion de la réouverture des salles et sauront vous apporter la légèreté nécessaire!


16/20 

Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!