Test Asus Rog Phone 3, l'amour du gaming mobile

Le Rog Phone revient dans une troisième déclinaison avec son boîtier de l'espace qui vous donne l'impression d'acheter un véritable PC. Et il faut dire qu'on en est pas avec un tarif qui frise les 1000€ et annonce clairement une expérience haut de gamme. 


On est sur un smartphone assez grand avec 6.59 pouces de diagonale et quelques 240 grammes à la balance. Le Rog Phone 3 pèse son poids l'air de rien. Ses courbes arrondies 2,5D en font un smartphone agréable à prendre en main. 
L'écran Amoled assure une résolution de 2340 x 1080 px. On est donc sur l'équivalent d'une résolution 2K. Les contrastes sont là mais rien de révolutionnaire par contre là où le smartphone tire son épingle du jeu c'est avec son taux de rafraichissement à 144 Hz avec une latence de 1 ms. Clairement, on voit la différence à l'œil nue avec une fluidité qui fait toute la différence. C'est un peu la même sensation que de voir Le Hobbit en HFR.  A noter que l'on peut passer manuellement sur des résolutions de 60 Hz, 90 Hz et 120 Hz.
Niveau tactile, on a une un rafraichissement de 270 Hz ce qui permet d'avoir une réactivité vraiment nerveuse in-game. Ajoutez à cela un détecteur d'empreinte sous l'écran. 

Mais vous ne l'utiliserez pas souvent grâce à la reconnaissance faciale réactive à souhait. On passe ici par un capteur de 24 Mpx pour les selfies. L'emplacement dans le coin supérieur droit à été murement réfléchi par Asus qui laisse ainsi la possibilité de streamer à même son smartphone sans pour autant obstruer l'objectif.

Au dos du Rog Phone 3, on voit que les couleurs sont nettement moins criardes que la version précédent. Le smartphone est ainsi un peu plus passe partout. Si j'aime beaucoup le design, le revêtement un peu plastique prend facilement les marques de doigts.
On y voit en revanche le module de refroidissement en transparent (seuls les gamers feront la différence 😁)
Sous la capot, on a en processeur un Snapdrago 865 Plus cadencé à 3.1 GHz  associé à un GPU Adreno 650, le tout provenant de chez Qualcomm. Ajoutez à cela quelque 512 Go de stockage pour 16 Go de RAM. Avec tout ça, on a un peu l'impression d'avoir un PC entre les mains. 

Et le tout s'overclock très facilement grâce au mode X du  Rog Phone 3 qui permet de pousser le téléphone dans ses retranchements (si besoin). Ainsi, toutes les ressources du smartphone sont orientées vers l'application de jeu lancée. Une solution qui fait monter la température et qui a tendance à consommer la batterie rapidement. Sur les jeux actuels, on y trouve pas forcément un intérêt. En effet, de base le téléphone sans mode X permet de jouer dans des conditions haut de gamme. Disons que le smartphone est déjà prêt pour les jeux de demain si nécessaire.

Niveau autonomie, on a une batterie de "quelques" 6000 mAh! De quoi assurer une autonomie d'une bonne vingtaine d'heures même avec un usage intensif. Il faudra veiller cependant à ne pas abuser de la luminosité de l'écran très énergivore quand on le pousse au maximum (et c'est franchement pas nécessaire). 
Pour le rechargement, on passe par du fast charge de 30W qui permet d'assurer une recharger complète en une heure. A noter que l'on peut recharger le smartphone lentement de nuit par exemple et ceci afin d'optimiser la durée de vie de la batterie. On peut par exemple viser un chargement de 100% à 7h du matin au réveil, le logiciel d'Asus s'occupe de tout derrière. 
On remarquera malheureusement à côté du port USB-C, l'absence de prise Jack mais c'est pour la bonne cause! De part et d'autre du téléphone on a des enceintes qui assure un son stéréo vraiment exceptionnel. C'est tout simplement le meilleur son que j'ai pu entendre pour un smartphone avec des basses nettes et puissantes.

Sur le côté, on a la possibilité d'avoir une double nano-Sim. Il n'est pas possible d'augmenter le stockage mais bon avec 512 Go, il y a vraiment de la marge! A noter que le Rog Phone 3 est prêt pour la 5G. 
Sur le côté, on a aussi un branchement USB-C pour éviter de la gêne du câble lorsque l'on joue et charge en même temps. Le capuchon est cependant assez pénible à enlever. Et c'est d'autant plus incompréhensible que le Rog Phone 3 ne bénéficie d'aucune certification IP. 

Ce qui m'amène à vous parler des accessoires du smartphone. Si il y en a tout un tas en achat complémentaire, la version de base est bien fournie avec une coque désignée spécialement pour le Rog Phone 3, un câble USB-C/Jack et surtout l'AeroActive Cooler!


Ce ventilateur se fixe via l'entrée du port USB latéral. Il dispose d'un ventilateur permettant de faire baisser la température du smartphone en mode X, de profiter d'une prise Jack 3.5mm mais surtout un pied à l'arrière qui permet ainsi de profiter du téléphone tranquillement pour regarder des films. L'air de rien, on y prend vite goût en voyage!

Asus a pousser le détail en permettant un rétroéclairage avant et arrière (activable et désactibable à volonté bien entendu).

L'Aero Cooler permet d'augmenter également l'overclocking du smartphone d'un cran.

La coque fournie de base est franchement classe et offre un bon compromis entre protection et design.
Via l'application du constructeur, on peut activer le logo Asus avec différent mode d'éclairage: statique, respirant, etc... Toutes les options habituelles que l'on voit habituellement sur les périphériques RGB d'un PC gaming. 

L'un des gros points fort du Rog Phone 3, c'est clairement ses AirTrigger qui ne sont autres que des touches tactiles qui permettent une prise en main proche de ce que l'on peut avoir avec une manette sur console. 

Et ce qui est bien c'est que c'est compatible avec tous les jeux! Il suffit de définir la zone de l'écran où le trigger est censé appuyer et c'est bon! 
Autant vous dire que des jeux comme Call of Duty ou Fortnite les sensations sont bien plus agréables. On y trouve son compte également sur les jeux de courses.

Mon premier essai des AirTriggers en Warzone s'est révélé très concluant. 😎

On apprécie la surcouche "Génie du jeu" de Asus qui permet de gérer les paramètres à la volée avec des options pensées pour le gaming qui sont franchement pratiques.
Ainsi, on a la possibilité de bloquer les appels ou alertes, les données ou même les raccourcis tactils pour ne pas être déranger in-game, d'ajouter un réticule de visé (si, si), d'afficher des infos techniques pour la température du CPU, GPU et un compteur de FPS, enregistrer des clips vidéo, de streamer. 
On peut aussi by-passer la recharger du téléphone pour que la prise USB-C ne serve uniquement qu'à alimenter le smartphone. 

On termine ce test sur l'appareil photo avec trois capteurs: 
- grand angle: Sony IMX686 64 Mégapixels, F/1.8
- ultra grand-angle : 13 Mégapixels, 125°, F/2.4
- macro : 5 Mégapixels, F/2.0
Fini l'I.A. pour détecter automatiquement le bon mode à utiliser. C'est un peu dommage! On est amené à basculé entre différents modes: portrait, panorama, nuit, macro ou encore manuel. 
La vidéo n'est pas en reste avec des captures possible allant de 4K 120 Fps jusqu'à 8K 30 Fps.

On voit que généralement le téléphone est à l'aise que ce soit sur le grand angle ou l'ultra grand angle.

A gauche, une photo sans le mode nuit et à droite le mode avec. A part la saturation des lumières sur la photo de gauche, le téléphone se débrouille vraiment bien en mode de base même si on voit que le mode nuit l'image est vraiment propre. Pour le reste, j'ai juste trouvé le mode macro un peu faiblard qui a un peu de mal sur la mise au point mais cela me semble être plus un soucis logiciel.

Bref
L'Asus Rog Phone 3 est un smartphone à l'image des joueurs PC qui cherchent une expérience sans compromis. Clairement, on a ce qui se fait de mieux au niveau hardware et c'est d'autant plus agréable que la surcouche software orientée gaming fait également la différence. Tout est pensé, orienté et articulé autour de l'expérience du joueur sans compromis. Le tarif est assez élevé mais on est clairement sur un smartphone pensé pour le long terme qui offre une expérience gaming très haut de gamme.
Partager sur Google Plus
    Commenter via Google
    Commenter via Facebook

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une envie de réagir? Fais toi plaisir!