14/12/2014

Critique Imitation Game

Synopsis
Durant la Deuxième Guerre Mondiale, l'anglais Alan Turing, mathématicien réputé au caractère bien particulier, va tenter de déchiffrer "Enigma", la célèbre machine de cryptage allemande servant à leur communication et que personne n'a encore réussi à franchir.

 
Critique
Le réalisateur Norvégien Morten Tyldum, encore méconnu du grand public, nous livre ici un véritable chef-d'œuvre ! Et je ne mâche certainement pas mes mots.
Sûrement un film qui fera parti de la course effrénée des Oscars ... A suivre donc.
On ne s'ennuie à aucun moment, le film étant parfaitement structuré entre le temps présent et les temps passés qui nous dévoilent l'histoire et nous permettent de comprendre un peu plus la personnalité singulière du personnage principal, Alan Turing, joué parfaitement par Benedict Cumberbatch.
En effet, aucun acteur ne sonne faux. Tous, sans exception, se glissent parfaitement dans leur rôle respectif et nous font vivre précisément l'histoire, les sentiments et l'ambiance qui régnait à ce moment-là. Car, rappelons-le, ce film est tiré d'une histoire vraie, assez incroyable, qui passionnera même les moins férus d'Histoire. L'histoire d'une mission impossible tentée par une poignée d'hommes et une femme.

Se dire que tout ça arriva il n'y a pas si longtemps, pour arriver à stopper une guerre mondiale, nous fait voir le film d'une manière différente et plus touchante.
Pour en revenir à l'interprétation magistrale des acteurs, le duo Benedict Cumberbatch/Keira Knightley marche à merveille. Ces deux acteurs semblent être réellement leur personnage, et nous, simple spectateur, on y croit sans même se poser de question et hésiter.
Par ailleurs, Imitation game nous livre également un film visuel où chaque cadre est travaillé et éclairé en fonction de l'histoire. De manière subtile et discrète, certes, mais assez pour ne pas éveiller un soupçon de dérangement chez le spectateur qui suivra alors de fait l'histoire dans sa continuité.

Vous l'aurez compris, Imitation game est un film à ne pas rater cette année et dont on entendra parler certainement encore ...


19/20
                                    

11/12/2014

Déballage Far Cry 4 Ultimate Kyrat édition

Après le press kit, c'est à l'édition collector de Far Cry 4 de se faire dépouiller! Celle-ci s'intitule Kyrat Edition et se présente dans un jolie boîte.

Même si ça forme rectangulaire est classique, son ouverture l'est moins! On tombe nez à nez avec un magnifique diorama. C'est quand même dommage qu'elle ne s'ouvre que d'un seul côté.

 Ce bon vieux Pagan Min est installé tranquillement sur un trompe d'éléphant en pierre.


La rose criard est assez particulier? On est loin du mode zen de l'éléphant.

Pagan Min reste Pagan Min. On retrouve quelques armes au pied de la statue. La figurine est de bonne facture.

 J'ai failli passé à côté mais il y a une petite trappe cachée dans la statue d'éléphant!

Celle-ci contient un petit rouleau avec proverbe Kyrat inscrit dessus: "When your plans fail your real story begins" traduit "Quand tes plans échouent, là commence ta véritable histoire".
Dommage qu'il n'y ait pas un code DLC dessus. L'édition Kyrat Ultimate exclue sur l'Ubishop  contient le season pass qui est envoyé par email.

C'est bien beau tout ça mais où le jeu et où sont les goodies? Un tiroir secret bien dissimulée était au-dessus.

L'édition limitée du jeu contient un DLC intitulé "Hurk: La Redemption" comprenant trois missions.

La carte de Kyrat nettement plus grande que le terrain de jeu de Far Cry 3, promet de longues heures de jeu.

Le poster représente l’emblème même de la license Far Cry: une machette! Que ce soit le 1, 2 ,3 et 4 c'est l'arme de mêlée par excellence!

Au dos du poster, une affiche de propagande soutenant le sauveur Pagan Min!

Le journal de voyage (vierge) dispose d'une couverture en simili-cuir avec une petite machette en décoration.
Cela se voit à peine sur la photo mais on distingue un éléphant imprimé.

Le steelbook faussement rouillé est magnifique. Il s'agit également d'une exclue de la Kyrat Ultimate édition. L'éléphant et les machette sont en relief.

L'intérieur est tout aussi travaillé. Ceci-dit, la version PC contient 3 DVD d'installation, il y a de la place que pour un seul.

Bref
La Kyrat Edition est bien fournie! La statuette est d'excellente qualité. Ubi gère toujours autant de ce côté là. La Kyrat édition est proposée à 90€, la version Ultimate est proposée pour une trentaine d'euros. Le steelbook en plus est donc "offert" en prime. 
Quoiqu'il en soit, me voici paré pour voyager à Kyrat!
                                         

Réseaux sociaux : Pourquoi vous n'y couperez pas !

Les réseaux sociaux sont devenus un outil de communication omniprésent dans la vie des individus. Ils ont considérablement modifié les manières d'échanger entre les humains dans la société actuelle. Si certains les voient encore comme une sorte de gadget, de plus en plus nombreux sont ceux qui craquent malgré tout et les utilisent chaque jour.

Leaders dans ce secteur, Facebook et Twitter se sont littéralement ancrés dans la vie quotidienne des internautes. On ne peut pas forcément parler d’addiction, mais les réseaux sociaux sont tellement présents au quotidien que l’on peut parfois suspecter une dépendance de certains utilisateurs. En réalité, ce qu’il faut voir, c’est qu’ils ont nettement changé les codes et les usages.
Que ce soit professionnellement ou dans le cadre de la vie privée, les réseaux sociaux ont finalement bouleversé les codes. 
A l’heure où les smartphones gagnent toujours plus de terrain dans les poches des uns et des autres, les réseaux sociaux ont parfaitement su gérer cette évolution, en se greffant sur la multitude de possibilités qu’ils peuvent offrir. Communiquer et partager sont leur fonction première, mais ils peuvent aussi permettre de jouer, de sonder, de travailler, de développer une idée ou une entreprise. Et tant d’autres choses encore !

Chaque jour, les utilisateurs de Facebook sont par exemple des millions à profiter de ce mur d’expression qui leur est offert pour en dévoiler un peu plus sur eux. Cela peut être le simple fait de raconter une journée entre amis, ou bien se vanter des gains obtenus sur un casino en ligne avec un site tel que Unibet, si ce n’est demander l’avis des autres sur un futur achat.

Si le terme "amis" peut parfois sembler galvaudé sur un réseau social comme Facebook, il reflète toutefois la proximité que cherche l’utilisateur avec ceux qui ont intégré son cercle. Sentant parfaitement le piège, le réseau social le plus célèbre du monde a d’ailleurs su s’adapter en proposant depuis plusieurs années déjà de classer ses amis, selon qu’ils sont des membres de la famille, des connaissances, des collègues de travail ou autre. Comme tout, les réseaux sociaux possèdent aussi de nombreux inconvénients, qu’il serait très long de lister, mais l’instantanéité qu’ils offrent reste le critère le plus apprécié.


10/12/2014

Critique Exodus: Gods And Kings et retour sur une traversée épique!

Synopsis
Moïs et Ramses ont été élevés comme des frères. Pourtant ils ne l'ont sont pas. L'un a été adopté, l'autre est l'héritier du Pharaon. L'un est un guerrier, l'autre est un dieu. La rivalité est inéluctable... 

Critique
Ridley Scott nous emmène une fois de plus dans un péplum de 2h30. Pour cela il est accompagné d'un casting solide: Christian Bale et Joel Edgerton dans les rôles principaux ainsi que d'Aaron Paul, Sigourney Weaver, Ben Kingsley en rôle secondaire (rien que ça!). Autant dire que c'est une belle brochette!
Ce que j'apprécie particulièrement chez Ridley Scott, c'est son approche réaliste des choses. A l'instar de Kingdom of Heaven ou Robin des Bois, le point de vue adopté se veut simple et sans surplus. Ainsi on a une histoire qui se veut la plus honnête possible.
Et ça marche particulièrement bien pour Exodus: Gods and Kings. Par exemple, les dix plaies d'Egypte ou encore la traversé de la mer Rouge sont expliquées de manière scientifique. Moïse n'est pas traité comme un super-héros mais bien comme un général déchu qui se retrouve en exil.

Niveau scénario, la trame suit bien entendu l'Histoire. Christian Bale est tout simplement excellent. Son jeu d'acteur en impose et sa présence à l'écran nous garde en haleine. Dommage que l'on ne puisse pas en dire autant de Joel Edgerton qui ne dégage malheureusement rien. Il est beaucoup trop théâtrale et semble ridicule dans son accoutrement pharaonique.
J'aurai souhaité que la rivalité entre les deux personnages de Moïse et Ramses soit vraiment mis en avant. Cela rendu le film plus intense et plus profond.
Là où Ridley marque vraiment des points, c'est sur sa mise en scène maîtrisée de bout en bout avec des effets spéciaux de dingue. Résultat: on reste scotchés à l'écran et le spectacle est assuré! Rien que pour ça Exodus a le mérite de faire un détour dans les salles obscures. D'autant plus que l'aspect religieux et moralisateur est complètement mis de côté. Donc pas de longues tirades inutiles à dormir debout.

Exodus: God and Kings est un vrai film de cinéma. Il vous en mettra plein la vue à n'en pas douter. C'est dommage que les personnages ne soient pas plus creusés. Peut être que l'on en saura plus dans une version longue? Ridley Scott étant adepte de la pratique, je prends les paris!


16/20

Avant d'assister à la projection, la Fox a mis en place un spectacle assez impressionnant. Dans un premier temps, la bande-annonce du film a été projeté sur un mur d'eau aux allures mystiques.

 Puis finalement, une lumière bleu a coloré les eaux. On a donc été amené a traversé le bassin de la Villette comme si on traversait la mer Rouge. Je vous laisse voir le résultat en vidéo.
Heureusement que mon Xperia Z3 ne craint pas l'eau. {#}

                                           

08/12/2014

Déballage Phantom Blade et goodies Assasin's Creed Unity

En attendant que Assassin's Creed Unity soit patché, je vous propose un petit déballage de la Phantom Blade d'Arno ainsi que quelques petits arrivages en rapport avec le jeu.
Ubisoft s'était allié à McFarlane pour la lame Assasin's Creed Black Flag. Le résultat a été plus que réussi. L'éditeur a donc naturellement réitéré le partenariat pour celle d'AC Unity.

Celle-ci utilise quasiment la même structure de support poignet. C'est efficace et assez souple d'utilisation.

Les assassins du XVIIIéme siécle ont évolué et on apporté leur lot de modification à la lame symbolique qui est la signature même de l'ordre.


Comme parfois, une vidéo vaut mieux que des écrits. Je vous ai concocté une petite démonstration fait maison. Comme je me suis plus senti, je vous ai mis une petite musique qui reprend la marseillaise. Celle-ci est tirée directement de la bande-son du jeu.


Historia a sorti un numéro spéciale (comme pour AC Black Flag) associant culture au jeux vidéo. Une bien bonne initiative. Je suppose qu'il est nécessaire de préciser qu'il s'agit d'une réelle brochure historique contrairement au jeu qui se permet quelques déformations.


Je suis allez looté en magasin Micromania un médaillon qui était un bonus de précommande. Faut dire que je suis allez chercher la grosse édition de Dragon Age Inquisition chez eux. Ils ont été donc été généreux avec moi niveau goodies. 
D'un côté du médaillon, on voit le signe des templiers avec l'inscription "Elise de La Serre" inscrit d'un côté.


De l'autre Arno Dorian avec le logo des assassins. Ca sent l'amour compliqué tout ça! {#}