29/01/2015

Critique Kingsman: Services secrets, God save Matthew Vaughn!

Synopsis
Eggsy est un jeune homme un turbulent avec une situation familial pas vraiment évidente. Il se fait approcher par Harry Hart, agent spécial du service secret Kingsman. Eggsy va découvrir un tout autre univers et partir en formation, s'y adapter... ou mourir! 

Critique
Pour être tout à fait honnête, je n'avais jamais vraiment entendu parler de Kingsman : Services secrets avant que l'on me propose d'aller le voir.
Après avoir vu que Matthew Vaughn (Kick Ass, X-Men: Le Commencement) était aux commandes de Colin Firth, Samuel L. Jackson, Michael Caine et Mark Strong... je ne suis même pas passer par la case bande-annonce avant de dire oui, oui et oui!
Tout commence de manière classique, d'un côté le gosse pommé avec un beau-pére qui bat sa mère de l'autre un agent des services secrets sur une grosse affaire. L'agent prend sous son aile le jeune et lui fait découvrir les services secrets des Kingsman. On découvre comme Eggsy tout un univers trés british. Tous les clichés sont là mais bon sang, qu'est-ce qu'ils sont malmenés! Matthew Vaughn se montre délicieusement imprévisible en mélangeant cet humour noir qu'on lui connaît à de l'action pure et dure!

Tout cela ne serait rien sans le génial Colin Firth qui incarne à merveille la classe anglaise tout en se montrant suprenant. Il épaule le Taron Egerton qui tient son rôle principal comme un grand. Il faut dire qu'il est particulièrement bien entouré avec des rôles secondaires incarnés par des acteurs de prestige: Samuel L. Jackson, Michael Caine et Mark Strong. Samuel L. Jackson en méchant qui zozote c'est juste hilarant!
Colin Firth nous livre également une scène d'anthologie complètement dingue dont je ne vous dévoilerai rien pour ne pas vous spoiler mais elle seule vaut le déplacement au cinéma!

Kingsman: Services secrets est une excellente surprise qui assure le divertissement. Matthew Vaughn nous offre sa vision complètement décomplexée du comics nous malmenant dans notre fauteuil de notre cinéma. A voir de tout urgence!


18/20
                                  

Comment bien choisir son casque audio pour jouer en ligne ?

La meilleure façon de profiter au maximum de votre jeu c’est en ayant une expérience de jeu totalement immersive. Pour atteindre cet objectif, il est vraiment important d'avoir l’équipement adéquat, et le son ne doit absolument pas être un aspect à laisser de côté. Investir dans un casque de bonne qualité est essentiel pour jouer et pour profiter au mieux des interactions pendant le jeu.

Le son est un des éléments clés du jeu sur PC ou consoles, et investir dans un casque est un passage obligatoire pour les joueurs occasionnels et sérieux. Dans le jeu, les effets sonores ne devraient pas être négligés et un jeu en perdrait pour beaucoup son facteur plaisir sans cela. Imaginez-vous jouer à Call of Duty sans tous les bruitages ?
Les joueurs de jeu de stratégie en temps réel ont besoin d'entendre les événements dans le jeu, tels que les attaques de l'ennemi. Les décisions de jeu doivent être prises en quelques secondes et un bon équipement audio donnera au joueur un réel avantage.
En tant que joueur, vous avez besoin de communiquer avec d'autres joueurs et donc, vous avez besoin d’un casque équipé d’un bon microphone. Certains peuvent vous fournir une totale annulation du bruit extérieur, de sorte que vous pouvez discuter avec d'autres joueurs de manière très nette et précise. Dans ce sens, vous pouvez vous orienter sur un casque vous permettant de ne pas être dérangé pendant votre partie et en même temps vous offrira un avantage clé en tant que joueur car vous entendrez les moindres détails, mais pas votre environnement.
A partir de là, vous aurez le choix entre des casques avec une puissance sonore allant jusqu’au son surrond 7.1, 5.1 ou le son de jeu stéréo, en fonction du type de jeux que vous aimez. Les casques surround 7.1 proposent souvent une qualité sonore que même les haut-parleurs peuvent difficilement reproduire. Si vous jouez durant plusieurs heures assurez-vous que le casque soit non-intrusive et confortable. Le confort est un élément essentiel dans le choix d’un casque mais c’est aussi une question de goût personnel, ainsi l’aspect du casque pourra être un critère de choix. D’ailleurs vous pourrez trouver le casque dont vous avez besoin parmi une sélection de produits chez Staples.
Il y existe beaucoup de casques qui répondront à différents besoins, et cet article vous donnera un aperçu général de ce qu’il existe et pourra, vous aider à vous rendre compte que le casque est une pièce essentielle de l'équipement pour tout joueur sérieux qui se respecte.
                             

28/01/2015

Evolve, un chasseur sachant chasser chasse sans son chien

La sortie d'Evolve et j'ai eu le plaisir de mettre la main dessus pour la troisième fois.
J'ai pu voir le jeu évoluer littéralement. A la base, on nous a promis une chasse de quatre joueurs contre un monstre incarné lui même par un joueur. Ce qui était déjà pas mal sur le papier mais le studio Turtle Rock nous a réservé quelques surprises!

En effet, des modes de jeu divers et variés sont au programme étalés sur 16 cartes!
J'ai pu approcher le mode évacuation qui devrait remporter un franc succès! On effectue une bataille étalée sur 5 jours, c'est à dire 5 matchs d'affilé avec des cartes et modes aléatoires.
La victoire des chasseurs (ou du monstre) influence la bataille suivante. Ainsi côté chasseur, on reçoit des bonus de terrain comme des tourelles automatiques disséminés sur le terrain qui sont bien pratiques en renfort. Côté monstre, le terrain peut avoir une brume toxique pour les chasseurs par exemple. Il est annoncé que le mode évacuation comporte ainsi 800 000 combinaisons possibles, ce qui fait de chaque partie une expérience de jeu plus ou moins différente.

En mode de jeu, on a le droit au mode chasse qui reprend tout simplement de la traque de la bestiole.
Le mode nid consiste à tuer les oeufs du monstre. On est donc plus tout dans la même optique des deux côtés. Il s'agit de défendre ou attaquer des objectifs. Si le monstre atteint les oeufs avant les chasseurs, il a le droit à un sbire en renfort. Autant dire que la partie peut vite devenir compliqué côté chasseur.
Le mode sauvetage consiste à évacuer les pauvres civils de Shear. Il s'agit donc de les trouver mais également de les escorter jusqu'au point d'évacuation. L'IA des colons est assez efficace puisqu'elle est capable de se battre et de s'arrêter en cas d'attaque.
Le mode défense impose au chasseur de défendre des générateurs. Ces derniers ont quelques tourelles de défense autour d'eux. Côté monstre, on est direct au stade 3 soit le niveau maximum d'évolution. Et comme si ça ne suffisait pas, on a des sbires en renfort pour foutre une belle pagaille chez les chasseurs.

On a le choix entre trois personnages par classe (chasseur, assaut, soutien, trappeur). Chaque personnage a son propre attirail. Ce qui fait donc pas loin de 12 styles de jeu différents hors monstres.
La classe de soutien avec la frappe orbitale m'aura tapé dans l'oeil. J'ai eu du mal à m'en séparer!

Côté monstre, pour le moment, on a en a trois:
- le Goliath, la brute par excellence que l'on ne présente plus,
- le Kraken, vériable saloperie volante,
- le Spectre...
Et ce fichu Spectre je vais vous en parler parce que c'est vraiment une véritable saloperie à chasser! Non seulement il est sacrément rapide mais en plus il est capable d'envoyer des leurres de lui même. Tous les joueurs tombent facilement dans le panneau! On balance tout ce qu'on a sur une illusion pendant que le véritable Spectre s'est camouflé pour évoluer tranquillement en faisant de la faune locale son petit déjeuner.
Que ce soit monstre ou chasseur, les points d'expérience acquis permet de débloquer ou améliorer des capacités. C'est tout bête mais c'est le genre de chose qui rend vite accroc!

Côté graphique, on sent que l'optimisation du jeu a été franchement travaillée sans pour autant faire de concession. Des effets météo ont été ajoutés comme la pluie, la neige ou encore de la brume. L'environnement est toujours aussi magnifique que dangereux. Les chasseurs ont un look particulièrement badass! Dommage qu'il n'y ait pas une petite édition collector.
Bref, Evole annonce du lourd! Vivement sa sortie le 10 Février prochain!


                        

20/01/2015

Concours: 10 places à gagner pour aller voir Imitation Game

L'excellent Imitation Game sort le 28 Janvier 2015 et ce petit bijou est en lice pour le meilleur film aux Oscars 2015!
Pour l'occasion, on vous propose en partenariat avec Studio Canal de gagner 5x2 places de cinéma pour aller le voir.


Synopsis
1940 : Alan Turing, mathématicien, cryptologue, est chargé par le gouvernement Britannique de percer le secret de la célèbre machine de cryptage allemande Enigma, réputée inviolable. À la tête d'une équipe improbable de savants, linguistes, champions d'échecs et agents du renseignement, Turing s'attaque au chef-d'oeuvre de complexité dont la clef peut conduire à la victoire. IMITATION GAME relate la façon dont Alan Turing, soumis à une intense pression, contribua à changer le cours de la Seconde Guerre mondiale et de l'Histoire. C'est aussi le portrait d'un homme qui se retrouva condamné par la société de l'époque en raison de son homosexualité et en mourut.

Pour participer, il vous suffit de répondre à la question suivante et d'envoyer votre choix de réponse sur playlifeconcours@gmail.com avec le sujet "Imitation Game".

Alan Turing le personnage principal d'Imitation Game est interprété par quel acteur?
A) Vincent Cucumber
B) Chris Pine
C) Benedict Cumberbatch
D) Zachary Quinto
E) Obiwan Kenobi

Pour aider le geai moqueur et augmentez vos chances par deux de tirage au sort pour gagner, suivez moi sur Twitter et retweetez le tweet ci-dessous:

Pour déchiffrer l'Enigma au plus et avoir une chance de tirage au sort multiplier par trois, il vous suffit d'aimer le lien associé au concours publié sur le profil du blog (que vous pouvez trouver ici).

N'oubliez pas de m'envoyer les liens de vos partages sur les réseaux sociaux dans votre email de participation pour bien les compter.

Le concours termine le 27 Janvier 2015 à minuit et les heureux gagnants seront tirés au sort parmi les participations valides puis contactés directement par mail. Les personnes envoyant des doubles participations ne seront pas comptées pour le tirage et seront enfermés dans une prison dont le code est encrypté à l'Enigma!

Un grand merci à Studio Canal pour la mise en place de ce concours, bonne chance à toutes et à toutes!
                                       

19/01/2015

Test Alien: Isolation, le xéno comme vous ne l'avez jamais vu

I'm back b*tches!
Dans l’espace, personne ne vous entend crier… Et dans votre chambre non plus ! L’Alien revient une énième fois en jeu vidéo, pas question cette fois ci de dégommer du monstre à la chaine, Alien: Isolation se plaçant complètement dans la lignée d’un survival horror à l’excellent  Amnesia The Dark Decent.

Un lieu emblématique de la saga
Scénario
Vous incarnez le lieutenant Amanda Ripley, la fille de Ellen Ripley (Sigourney Weaver dans Alien le film !), et vous vous retrouvez bloquée dans la station spatiale Sebastopol abandonnée (ou presque…).
Bon niveau scenario c’est d’une banalité absolu mais d’une efficacité sans faille pour ce type de jeu, tout ce que l’on veut c’est sortir de cette satanée station, alors que l’on est terrorisé par l’Alien qui rode. Fidèle à l’ecriture du film, il est souvent fait utilisation de Loi de Murphy, et même un peu, voir beaucoup trop, et c’est là le principal défaut du jeu, mais nous en reparlons dans la durée de vie…

On retrouve toute une ambiance
Graphisme
The Creative Assembly frappe fort ! C’est magnifique tant d’un point de vue graphique qu’artistique. La direction artistique à fait un fabuleux travail en respectant le design du film de Ridley Scott, c’est très bien mis en scène, les effets de lumière sont parfaitement maîtrisés et rajoutent une atmosphère encore plus oppressante au jeu. Les personnages sont plutôt bien modélisés mais une attention particulière semble avoir été apporté à l’Alien.

J’espère que rien ne va me sortir du ventre
Jouabilité
Simple et intuitive, un peu rigide elle s’avère efficace. A l’instar d’Amnesia vous pourrez (et devrez) vous cacher dans les placards, armoires et sous les tables pour échapper à votre prédateur (que vous ne pouvez pas tuer). Vous trouverez certains objets permettant d’ouvrir certaines portes, le seul intérêt étant de vous dévoiler certaine partie de la station au fur et a mesure de votre avancement. Les armes quant à elles se comptent sur les doigts de la main, tout comme les munitions, faites en bonne usage (sur les ennemis qui y sont sensibles)! Les items que vous glanerez permettrons de crafter des objets comme des medikits, cocktails molotovs, etc…

Bip bip bip bipppp (c'est pas le détecteur mais mon rythme cardiaque)
Durée de vie
Le jeu est long, très long, c’est bien me direz-vous… Et non ! C’est justement le gros point noir, puisque le jeu est rythmé toujours de la même manière, au moment où l’on croit que c’est fini, un soucis arrive  (pas d’electricité, porte cassée, etc), forçant a faire des aller-retours dans le vaisseaux. Tout ceci n’apportant franchement rien et qui semble plutôt n’etre qu’une manière pauvre d’augmenter la durée de vie. C’est frustrant, lassant, énervant et ça gâche nettement l’expérience de jeu. Vous aurez entre 15h et 20h de jeu alors que 12h aurez largement suffit.

L'Alien est un peu farceur...
Bref
On a tous les bons éléments d'un bon jeu: des graphismes sympas, une ambiance oppressante qui vous fera (vraiment!) bondir plus d'une fois et un bon gameplay! Le jeu est gâché par sa durée de vie à rallonge… C’est vraiment dommage, à cause de ce dernier point, Alien: Isolation passe d’incontournable a bon jeu. 


15/20