29/07/2014

Critique Les Gardiens de la Galaxie

Synopsis
Peter Quill, Star-Lord, vit depuis tout petit dans la galaxie et sait se débrouiller par lui-même. Pour se faire, il est habitué à voler certains objets de valeur pour les revendre, jusqu'au jour où il dérobe l'Orbe, objet mystérieux qui semble attirer toutes les convoitises...

 
Critique
Les Gardiens de la Galaxie remplit parfaitement son rôle de film Marvel: un film de super-héros dans lequel on est transporté et d'où on ressort avec la pêche et l'étrange envie de sauver le monde également.
Tout d'abord, dès la première scène, le cliché du drame parental est expliqué: un petit garçon qui a perdu sa mère et qui n'a jamais connu son père. Mais bon, cette situation semble être le critère requis pour être un grand super-héros courageux et qui n'a peur de rien.
L'histoire est parfaitement rythmée et à aucun moment on ne s'ennuie ou trouve le temps long. Le scénario fait preuve d'inventivité avec chaque aventure qui constitue le film et dont les enjeux augmentent au fur et à mesure.
On se sent parfaitement immergé dans l'univers du film grâce aux effets qui sont plutôt bien réussis et qui arrivent à nous faire voyager dans les différentes planètes de la Galaxie et de se confronter aux différents habitants de chacune.

Vous ne manquerez pas de vous attacher aux différents personnages que sont les Gardiens, chacun ayant son histoire spécifique qui peut permettre à tout un chacun de s'identifier un tant soit peu et de vivre l'aventure avec eux !
On retrouve dans ce film la bonne dose d'humour adéquate et il y aura très certainement des moments qui vous feront vraiment tirer vos zygomatiques.
Par dessus tout, on ne peut conclure cette critique sans parler de la bande originale! Elle est juste parfaite! Les musiques pops sont parfaitement choisies pour chaque moment et le côté décalé renforce l'humour émanant du film.

Pour finir, en quelques mots, Les Gardiens de la Galaxie est un bon film Marvel qui vous fera voyager dans l'univers et vous transportera dans des aventures extraordinaires, ce pourquoi il est à la base fait...


17/20
                                   

28/07/2014

Bon plan: Les Sims 2 Ultime collection gratuit

EA a annoncé la fin de l'arrêt du support technique des Sims 2 soit environ 10 ans après le lancement du jeu suivi d'innombrable extensions en tout genre.
L'éditeur a été bon prince en fournissant gratuitement Les Sims 2 Ultime Collection qui regroupe le jeu ainsi que l'ensemble des extensions sorties jusqu'à ce jour.
Nul de doute que la sortie des Sims 4 joue un rôle dans l'histoire. C'est également un moyen détourné de grapiller quelques utilisateurs supplémentaires sur la plateforme Origin qui cherche à concurrencer Steam. (Il y a encore du boulot!)

Pour profiter de l'offre valable jusqu'au 31 Juillet 19h00 heure française, il vous suffit de suivre les étapes suivantes:
  1. Télécharge Origin et créer toi un compte si tu n'en n'a pas un.
  2. Lance Origin (oui oui).
  3. Va dans l'onglet jeu, clique sur "Utiliser un code produit" et entre le code I-LOVE-THE-SIMS Si tu as un doute fais un copier-coller c'est plus simple.
  4. Et voilà! Le tour est joué! Tu peux constater que le jeu apparaît maintenant dans ta bibiliothéque. Tu n'as plus qu'à le lancer, sois indulgent le jeu est sorti il y a 10 ans...

En espérant que ce petit tuto aura été utile. J'ai partagé le bon plan sur Twitter et Facebook mais plusieurs personne m'ont demandé comment profiter de l'offre.
                           

26/07/2014

Critique La Planéte des Singes: L'Affrontement et projection spéciale

Synopsis
César en a fait du chemin depuis le laboratoire pharmaceutique. Ce singe doué d'intelligence a réussi à s'échapper avec les siens dans des forêts reculées.
Néanmoins le même produit qui a réussi à rendre les singes surdoués est la cause d'une pandémie mortelle pour l'Homme. La civilisation humaine s'est effondrée entre guerre et maladie. Les survivants immunisés tentent maintenant de retrouver la gloire passée.
César et les siens ont été oubliés jusqu'au jour où un groupe d'humain explorant une forêt tombe nez à nez avec des singes de la colonie...

Critique
Parlons tout de suite effet spéciaux: ils sont tout simplement bluffant! Si seulement la next-gen était capable d'afficher des graphique pareils! Certes on reconnait qu'il s'agit d'images de synthèses par moment mais la frontière du réel est de plus en plus mince entre les acteurs réels et virtuels, elle est même parfois indissociable car la vérité est ailleurs. Les décors post-apocalyptiques sont réussis sans pour autant sortir du lot par rapport à la concurrence.
Niveau scénario, l'histoire se monte au fur et à mesure mettant en avant les tensions sociales côté humain et singes de manière tout à fait crédible. Chaque espèces a de très bonnes raisons de se méfier l'une de l'autre. Cela sert à faire monter la pression efficacement tout le long gardant le suspens jusqu'au bout.

On retrouve tous les singes du film La Planéte des Singes: Les Origines. On a même droit à un petit clin d'oeil à James Franco. C'est dommage d'ailleurs ne pas retrouver l'acteur ou de savoir ce qu'il advient de son personnage. Jason Clarke prend la relève mais son personnage n'est pas assez développé. Du coup, on a pas vraiment le temps de s'attacher et le film perd en intensité.

La Planète des Singes: L'Affrontement rempli son rôle de divertissement mais reste un peu en dessous du premier opus Les Origines. Les effets spéciaux de grande volet assure le spectacle. On a tout de même l'impression que l'on est entre deux épisodes et que le film sert surtout à mettre l'eau à la bouche pour une suite qui sera épique.


15/20

La Fox a la très bonne habitude de proposer aux blogueurs et journalistes mais également au grand public des projections très particulières qui donne une autre dimension au cinéma à l'instar de la projection pour L'Odyssée de Pi et le film Epic.
Pour la Planète des Singes l'Affrontement, la projection a eu lieu dans une usine désaffectée. Nous avons été plongés dans une univers post-apocalyptiques dés notre arrivée avec des mises en scènes en rapport avec le film.

A la place de fauteuils de cinéma, on était dans de vieux canapés très confortables. A la sortie, il y avait une toute autre ambiance dans l'ancienne usine.

Des singes ont mis le feu un peu partout... Le résultat est vraiment réussi. Une fois de plus la Fox frappent un grand coup et propose une expérience hors du commun dans le cadre d'un film.
                                                       

22/07/2014

Test casque Steelseries 9H, du 7.1 comme il faut!

C'est une première sur le blog: j'ai pu enfin tester un casque 7.1! Le modèle qui me fera cet honneur est le casque SteelSeries 9H.


D'entrée de jeu, le 9H donne une impression de confort et de souplesse et c'est bien le cas! Son poids se fait à peine sentir même après de nombreuses heures de jeux. Les rembourrages aérés permettent d'éviter la sensation d'avoir les cheveux tirés.
Au niveau même des haut-parleurs les rembourrages en similicuir évitent toute sensation de chaleur.
Le 9H semble en tout cas destiné aux joueurs de longue haleine qui se font des sessions de 2 à 5 heures par jour.
Ces mêmes rembourrages assurent une très bonne isolation sonore au point de ne pas entendre un téléphone sonner.

Niveau design, je suis plutôt conquis par le 9H qui se montre sobre et classe. Pas d'excentricité pour gamer. Au contraire tout se fait dans la discrétion...

... à l'image de se micro rétractable qui sait se montrer discret. La branche est entièrement souple. Le casque dispose de la technologie SVM (on entend ce que l'on dit dans son propre casque) qui n'est pas désactivable indépendamment du micro malheureusement. J'ai noté que de temps à autre, le son micro a tendance a saturé... Mais ça m'apprendra à gueuler après mes potes en ligne lors de parties enflammées.

Steelseries a bien fait les choses en proposant une connectique poussée avec des câbles sont tressés. . En effet, le 9H est compatible toutes plateformes: PC, Mac, Xbox 360 et One, PlayStation 3 et 4. Le tout grâce à cette petite carte son USB!

Le premier câble se branche via micro-USB tout simplement. A partir de là, les possibilités sont multiples!
 Premiére utilisation: prise jack classique pour une utilisaiton nomade sur son MP3 et ou smartphone pour écouter de la musique tranquillement.
On comprend alors l'optique de Steelseries dans le style du casque classique et discret.

 Il est possible d'utiliser le casque avec un branchement son et micro sur votre PC/Mac si vous voulez tout simplement vous contentez d'un son stéréo ou encore si vous utilisez le casque chez un pote. En effet, pour profiter du 7.1 il faudra passer par un logiciel.

 Ces branchements servent surtout à se connecter aux consoles. En revanche oubliez la virtualisation. Néanmoins, il faut reconnaître qu'un casque qui se connecte à l'ensemble des consoles, PC et mobile, ça ne courre pas les rues! Il faudra donc faire quelques concessions... ou passer par un mixeur directement brancher à la console.

C'est bien sur PC que l'on pourra profiter à fond du casque en se branchant en micro-USB à la carte son.

Une fois que c'est brancher sur port USB, le matos fonctionne d'office en 5.1. Il faudra télécharger le software Steelseries Engine 3 pour profiter du Dolby Virtual 7.1 qui se base sur de la technologie Dolby Headphone et Dolby Pro Logic IIx. Il est possible d'enregistrer jusqu'à 8 profils spécifiques avec lequel on aura effectuer des réglages aux petits oignons grâce à la table de mixage.
In-game ça donne quoi? Et bien ça donne l'impression d'avoir littéralement un champ de bataille à la maison! Quand vous jouez à un FPS, que vous entendez un véhicule ou un ennemi approchez et bien vous avez l'impression d'avoir tout ça dans votre pièce! 
Il m'est arrivé de nombreuses fois de penser que j'étais sur haut-parleurs avec le casque sur la tête. Je ne parle pas d'avoir des basses dans les oreilles qui déchirent tout mais d'une qualité de son qui vous donne vraiment l'impression d'être dans la même pièce où se joue la musique ou encore l'endroit où se déroule le jeu. Cela apporte un vrai plus in-game pour anticiper les actions ennemis.

Bref
Le SteelSeries 9H propose une expérience sonore haut de gamme avec une compatibilité multi-plateformes. La technologie Dolby fonctionne à merveille pour la virtualisation du 7.1. Le seul défaut porte sur le micro un peu sensible et qui a donc tendance à saturer en SVM. LE 9H propose en tout cas un bon rapport qualité/prix. Cela reste tout de même un investissement mais vos oreilles vous remercieront!
                                            

21/07/2014

Le jeu de cet été à emporter est...

Imaginez cette fameuse journée de vacances, celle où il pleut averse, celle où vous restez bien sagement dans votre chambre d’hôtel/maison de vacances/tente/bus magique… Evidemment vous avez envie de jouer mais c’est les vacances donc pas un truc qui bouge dans tous les sens, puis vous n’avez pas d’argent, il faut donc un free-to-play… J’ai la solution… Un jeu de carte !
Je vous vois derrière votre écran, dubitatif, avec les yeux d’un enfant à qui l’on promet Disneyland et qui se retrouve à la foire du trône…  Non mais un jeu de carte ?!
Oui ! Hearthstone de chez les immenses, fabuleux, enormissimes, divins de chez Blizzard !
Hearthstone c’est un jeu de carte purement virtuel  dans la même lignée que le réel Magic The Gathering mais en trèèèèès simplifié, et tant mieux, la mécanique de jeu devient évidente au bout 2 ou 3 parties et le fait que les points de vies et de mana soient gérés par l’IA rend le jeu encore plus fun!

En début de partie vous choisissez un héros parmi les 9 proposés (tous issus de l’univers Warcraft), puis vous combattez contre un adversaire aléatoire en partie classée ou non, ou alors en arène qui nécessite de payer un certain nombre de PO (pièces d'or) pour entrer mais qui permet de gagner des paquets de cartes et autres PO de manière avantageuse si l’on n’est pas trop mauvais (dans ce mode de jeu, vous construisez votre deck selon une proposition de cartes aléatoires une fois l’entrée payée)

Oui parce que là où le jeu est addictif, c’est le désir de cumuler des PO pour pouvoir investir dans des boosters de 5 cartes (en priant pour avoir une carte légendaire), afin d’améliorer son deck, être encore meilleur, gagner plus de PO, avoir des meilleurs cartes,attraper enfin tous les pokémons
On se prend donc vite au jeu, d’autant que les graphismes sont comme toujours chez Blizzard, simples mais sublimes, les couleurs sont parfaites, les effets de lumières/fumée sont modeste comme il faut pour ce genre de jeu. Les sons et voix raviront quant à eux, plus d’un fan de la licence Warcraft…
Rarement je n’ai trouvé autant de qualité à un free-to-play ! Celui-ci est parfait pour se détendre d’autant qu’il est bien sur disponible sur PC/Mac mais aussi sur tablettes IPad et bientôt Android!